La santé publique «tente de comprendre les facteurs de transmission du virus» à Paspébiac, où les cas résulteraient de transmission communautaire.
La santé publique «tente de comprendre les facteurs de transmission du virus» à Paspébiac, où les cas résulteraient de transmission communautaire.

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : contamination communautaire particulièrement inquiétante à Paspébiac

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine rapportent 16 nouveaux cas de COVID-19, dimanche, dont 13 dans la MRC de Bonaventure. Le CISSS considère que la contamination communautaire est particulièrement inquiétante à Paspébiac, où «les cas semblent se concentrer».

Après une accalmie samedi, le nombre de cas de coronavirus dans la Baie-des-Chaleurs, en Gaspésie, repart de plus belle. 14 des 16 cas rapportés dimanche sont dans cette région, plus particulièrement dans la MRC de Bonaventure, où 13 cas ont été rapportés. Une personne supplémentaire a dû être hospitalisée depuis samedi, portant le total à 10 pour la région. 

«Des personnes s'étant déplacées avec des symptômes, il est important de rappeler de s’isoler lorsque nous avons des symptômes et d'aller passer un test rapidement», explique la porte-parole du CISSS de la Gaspésie, Clémence Beaulieu-Gendron. La santé publique «tente de comprendre les facteurs de transmission du virus» à Paspébiac, où les cas résulteraient de transmission communautaire. 

Le CISSS de la Gaspésie rapporte aussi un nouveau cas de COVID-19 dans les MRC de Rocher-Percé et de Côte-de-Gaspé. La MRC d’Avignon, où trois municipalités sont placées en zone rouge depuis le début du mois d’octobre, rapporte aussi une seule nouvelle infection. 

Aucun nouveau cas ne s’est ajouté aux bilans des quatre centres de soins ou d'hébergement touchés par une éclosion depuis le début de la deuxième vague de la pandémie. La résidence privée Lady Maria reste le lieu d’éclosion le plus important de la péninsule avec 40 résidents et 9 employés atteints par le virus. 

Parmi les  711 cas de COVID-19 recensés en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine depuis son apparition, 201 personnes sont toujours considérées comme des cas actifs. 

Début de la chasse, inquiétudes de la santé publique

La «grosse chasse» à l’orignal commençait samedi, en Gaspésie. Des milliers de chasseurs de partout en province sont attendus dans les forêts de la péninsule, ce qui inquiète la santé publique régionale. «On s’attend à des éclosions, la question c’est de savoir combien», prévenait le directeur régional de la santé publique, le Dr Yv Bonnier-Viger, lors d’une entrevue avec Le Soleil en prévision du début de la période de chasse.   

Au cours des dernières semaines, le CISSS de la Gaspésie a lancé une campagne de sensibilisation en ligne et à la radio invitant les chasseurs à «garder le virus dans la mire». On recommande aux adeptes de se laver les mains régulièrement, mais aussi de désigner un seul cuisinier par repas et d’essayer d’éviter de se regrouper dans les camps de chasse pour passer la nuit. La santé publique invite plutôt les chasseurs à s’équiper de tentes pour faciliter la distanciation sociale.