Garde côtière : les pièces d’un nouveau navire utilisées pour en réparer un autre

Lee Berthiaume
La Presse Canadienne
OTTAWA — De nouveaux documents montrent qu’un chantier naval de Vancouver a pu livrer le premier des trois nouveaux navires scientifiques de la Garde côtière canadienne, la semaine dernière, en cannibalisant les pièces de l’un des deux autres navires à des fins de réparations.