Gala de boxe pour les enfants maltraités

Seize boxeurs amateurs enfileront les gants vendredi soir à Québec à l'occasion d'un gala de boxe au profit de la Fondation Le Petit Blanchon, qui vient en aide aux jeunes de moins de 13 ans ayant été victimes de sévices physiques, sexuels ou de négligence.
Cet événement philanthropique se déroulera au Concorde devant quelques centaines de personnes venues soutenir deux causes : la fondation et la mise en forme, explique Anne Hurtubise, responsable des communications à la fondation.
«Le gala, c'était une opportunité pour nous de faire une pierre deux coups : la remise en forme de gens d'affaires [...], et le thrill de monter sur un ring pour une bonne cause, qui sont les jeunes ayant vécu une maltraitance ou de la négligence. On trouvait que c'était comme un match parfait, si on veut.»
Huit combats sont prévus, dont un d'exhibition entre Odette Simoneau, ex-conseillère municipale, et Sandra Bizier, championne canadienne de boxe.
L'initiative est celle de l'ex-champion du monde en karaté, René Perreault, qui souhaite ainsi contribuer au financement du Phare du Blanchon, ce projet de 1,7 million $ qui accueille depuis juillet des jeunes âgés de 8 à 13 ans témoins ou victimes d'abus psychologiques, sexuels, d'abandon ou de négligence.
«On a déjà amassé plus de 1 million $, mais il nous reste grosso modo un 500 000 $ à amasser. Donc on accentue tous les moyens de financement qu'on peut avoir», explique Mme Hurtubise, précisant que l'objectif du gala est d'amasser de 8000 à 10 000 $. 
Info : 418-622-6644