Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Gaétan Pageau l’a emporté haut la main avec 55% des voix.
Gaétan Pageau l’a emporté haut la main avec 55% des voix.

Gaétan Pageau élu maire de L'Ancienne-Lorette

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Gaétan Pageau est le nouveau maire de L’Ancienne-Lorette. Il marche dans les pas de son père, Marcel Pageau, qui a lui-même dirigé la municipalité pendant 15 ans.

L’Ancienne-Lorette a enfin son nouveau maire, un ancien conseiller municipal. Il succède à Émile Loranger, décédé le 2 avril dernier pendant son mandat.

Gestionnaire, consultant et entrepreneur, Gaétan Pageau l’a emporté haut la main avec plus de la moitié des voix (55%), selon le site de la municipalité.

«Wow! Quelle soirée et quelle campagne! Merci à toute la population lorettaine pour cette confiance que vous m’accordez. C’est un privilège de vous servir et je continuerai d’y mettre tout mon cœur et mes compétences pour le faire à la hauteur de vos attentes», a réagi le nouveau maire sur sa page Facebook dimanche soir.

Il suit les traces de son père. Marcel Pageau, décédé en 2018, était le prédécesseur d’Émile Loranger, il a tenu les commandes de L’Ancienne-Lorette entre 1968 et 1983.

Quatre autres candidats luttaient aussi pour le poste de maire : Ginette Nadeau (26%), Louis-Marie Marcotte (9%), Guillaume Paradis (8%) et William W. Fortin (2%).

Les électeurs devaient se soumettre à des règles strictes lors de ce scrutin.

Un ancien conseiller bien au fait des dossiers

Le nouveau maire cumule sept années en tant que conseiller municipal et se dit déjà bien au courant des dossiers en cours. Parmi ses premiers gestes en tant que maire, M. Pageau avait mentionné qu’il allait effectuer un suivi auprès des organismes communautaires, afin de bien les servir pendant la pandémie. 

Il a aussi beaucoup parlé de sécurité routière et de la mise en valeur des espaces verts. M. Pageau s’oppose également à la continuité de l’autoroute 40. 

Dès lundi, M. Pageau souhaite entrer en contact avec les conseillers municipaux. «Dans l’intérêt des citoyens, nous devons rapidement partager les informations que nous avons de part et d’autre afin que le budget 2021 soit à la hauteur des attentes des Lorettaines et Lorettains», a-t-il ajouté, toujours sur sa page Facebook.

Le taux de participation a été de 44,61 % pour cette élection, 5958 des 13 356 électeurs se sont prévalus de leur droit de vote. 

Joint dimanche soir, le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures Sylvain Juneau a tenu à féliciter M. Pageau. Il salue son élection dans un contexte particulier, qui a rendu la campagne difficile.

«Après de nombreuses années en politique municipale comme conseiller, l’élection de M. Pageau à titre de maire de la Ville de L’Ancienne-Lorette est à n’en pas douter à la fois l’aboutissement et le point de départ du parcours remarquable de quelqu’un de passionné qui a à cœur les intérêts des Lorettains et qui est en politique pour les bonnes raisons», a-t-il indiqué.

En rappel

Depuis le décès soudain de M. Loranger, le poste de maire demeurait vacant, l’intérim était assuré par la conseillère Sylvie Papillon.

Émile Loranger a assuré le poste de maire de L’Ancienne-Lorette pendant plus de trois décennies, il avait 73 ans. Son décès marquait la fin d’une époque pour la ville.

LIRE AUSSI : Émile Loranger (1946-2020), «la fin d'une époque» 

Le vote par anticipation s’est tenu le 27 septembre dernier, 14,8% des électeurs s’étaient donc déjà prévalus de leur droit de vote.

Les élections du 4 octobre avaient ensuite été annulées après que la région ait basculé en zone rouge. Le scrutin a finalement été permis à la mi-novembre.

Tous les votes par correspondance et le vote par anticipation avaient déjà été comptabilisés.

La proclamation officielle de l’élu se tiendra au plus tôt le 18 décembre.