Le mois dernier, la Cour du Nouveau-Brunswick a statué que la GRC devra payer 550 000 $, soit une amende de 100 000 $ et 450 000 $ en dons de bienfaisance.

Fusillade de Moncton: la GRC n’ira pas en appel

La Gendarmerie royale du Canada ne fera pas appel de sa condamnation pour avoir violé le Code canadien du travail lors de la fusillade mortelle survenue en 2014 à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Le corps policier fédéral a été reconnu coupable en septembre dernier de ne pas avoir fourni à ses agents l’équipement et la formation appropriés pour cette opération, qui avait coûté la vie de trois des ses agents et en avait blessé deux autres.

Le mois dernier, la Cour du Nouveau-Brunswick a statué que la GRC devra payer 550 000 $, soit une amende de 100 000 $ et 450 000 $ en dons de bienfaisance.

Dans un communiqué émis mercredi, la GRC a confirmé qu’elle versera ces sommes, imposées par le juge Leslie Jackson.

Le magistrat s’est rangé derrière la thèse selon laquelle une plus grande puissance de feu aurait pu changer le cours des choses le 4 juin 2014, lorsque Justin Bourque a attaqué des policiers dans l’objectif de provoquer une rébellion antigouvernementale.