Le président de l'Alliance Arc-en-ciel de Québec, Jérôme Bergeron, accompagné du directeur général Louis-Filip Tremblay, a remis le mémoire de l'organisme en matière de lutte contre l'homophobie et contre la transphobie en mains propres à la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée.
Le président de l'Alliance Arc-en-ciel de Québec, Jérôme Bergeron, accompagné du directeur général Louis-Filip Tremblay, a remis le mémoire de l'organisme en matière de lutte contre l'homophobie et contre la transphobie en mains propres à la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée.

Fronde arc-en-ciel contre les «guérisseurs» de l'homosexualité

Camille B. Vincent
Le Soleil
Se «libérer» de son homosexualité serait possible grâce à une simple «thérapie réparatrice» qu'offrent encore aujourd'hui des organismes québécois. Une assertion que dénonce avec véhémence l'Alliance Arc-en-ciel de Québec dans un mémoire présenté jeudi au ministère de la Justice.