Le Soleil
La SOPFIM s’attaquera à l’épidémie en déployant sept à huit avions qui pulvériseront un insecticide biologique sur 147 000 hectares de forêt gaspésienne.
La SOPFIM s’attaquera à l’épidémie en déployant sept à huit avions qui pulvériseront un insecticide biologique sur 147 000 hectares de forêt gaspésienne.

Forte progression de la tordeuse des bourgeons de l’épinette en Gaspésie

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
MATANE – Les superficies infestées par la tordeuse des bourgeons de l’épinette ont fait un bond de 43% en Gaspésie par rapport à l’an dernier. Dans quelques jours, la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) s’attaquera à l’épidémie en déployant sept à huit avions qui pulvériseront un insecticide biologique sur 147 000 hectares de forêt pendant sept à huit semaines.