Une convocation a été transmise aux parents des ados inscrits à Cardinal-Roy pour une assemblée au cours de laquelle «l’avis d’intention de modification du statut de l’école» sera présenté.

Finies les classes régulières à Cardinal-Roy?

La Commission scolaire de la capitale pourrait définitivement fermer les portes de l’école secondaire Cardinal-Roy aux élèves «réguliers» et ceux suivant un parcours d’«adaptation scolaire»; l’établissement serait réservé aux jeunes se qualifiant pour les programmes spécialisés en arts et sports. Le projet, dénoncé pour son «élitisme» par des citoyens du quartier Saint-Sauveur, forcerait les autres à se trouver un lieu d’apprentissage plus éloigné.

Une convocation a été transmise aux parents des ados inscrits à Cardinal-Roy pour une assemblée au cours de laquelle «l’avis d’intention de modification du statut de l’école» sera présenté. Si le projet franchit l’étape de consultation qui suivra, «cela aura donc pour conséquence de dédier l’école exclusivement aux élèves de Sport-Arts-Études et obligera de redéployer les élèves du bassin d’alimentation du secteur général et ceux d’adaptation scolaire vers d’autres écoles», précise une lettre signée par le directrice générale adjointe aux affaires éducatives de la commission scolaire, Mireille Dion.

Les parents de trois écoles primaires du quartier dont les enfants auraient droit de fréquenter en priorité Cardinal-Roy puisqu’il s’agit de leur école secondaire dite «de bassin» ont aussi été conviés : Sacré-Cœur, des Berges et Marguerite-Bourgeoys.

Le Comité des citoyennes et des citoyens du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS) entend réclamer le maintien de la vocation d’accueil des jeunes du coin. «Cardinal-Roy est la seule école secondaire du quartier», note l’animatrice-coordonnatrice, Éloïse Gaudreau. «Et ça va être dédié à un programme particulier qui est payant.»

«On dénonce un certain élitisme. On est contre le fait que l’école soit entièrement dédiée à un programme particulier», poursuit-elle. «Une école constitue un service de proximité.»

Le comité militant a donc décidé d’organiser un «souper discussion» mercredi à 17h, deux heures avant l’assemblée organisée par la commission scolaire. «Pour la qualité et les conditions de vie des gens du quartier, nous croyons qu’une école secondaire réellement publique et accessible aux résident-e-s du quartier n’est pas un luxe.»

Popularité

La commission scolaire assure que les avis de tous seront pris en compte avant que la décision finale soit entérinée, dixit la conseillère en communication, Marie-Élaine Dion. 

Le projet est néanmoins déjà passablement avancé. Dans la missive envoyée aux parents, la dg adjointe Mireille Dion explique que «[…] la clientèle de l’école secondaire Cardinal-Roy n’a jamais cessé de croître. Bien que l’école accueille trois secteurs de services distincts, cette croissance est presque exclusivement due à la grande popularité du programme Sport-Arts-Études.»

Après avoir exploré le domaine du possible, le conseil d’établissement a opté pour la fermeture du régulier et de l’adaptation scolaire, poursuit Mireille Dion. En juin, il a demandé à la commission scolaire de porter le dossier jusqu’au ministère de l’Éducation pour que la transformation soit autorisée.

Le secteur régulier de l’école Cardinal-Roy compte une centaine d’élèves de 1re et 2e secondaire qui devront être «redéployés». La commission scolaire ne nous a pas transmis d’autres statistiques.

Les programmes Sport-Arts-Études ne sont pas accessibles à tous les élèves. «Parce que le rythme d’enseignement y est soutenu et pour s’assurer de la réussite des élèves qui y seront admis, des conditions d’admission sont exigées dans les programmes particuliers», note la commission scolaire dans son site Web. Les candidatures sont soumises à «une analyse rigoureuse» incluant les résultats aux examens et le «fonctionnement» du jeune à l’école. Ses performances sportives et sa production artistique peuvent également être évaluées.

L’Assemblée générale des parents et du conseil d’établissement de Cardinal-Roy aura lieu mercredi à 19h. L’établissement est planté au 50, rue du Cardinal-Maurice-Roy; il est enveloppé par le parc Victoria. Des détails sur le Net par ici : http://recitcscapitale.ca/cardinalroy/