Sylvain Gaudreault

Financement du Parti québécois: un objectif de 2 M$

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, assume la coprésidence de la campagne de financement 2018 du Parti québécois (PQ), à l’occasion de laquelle le parti souhaite récolter 1 M$ pour sa campagne générale, ainsi qu’un montant semblable en vue de renflouer les coffres du parti pour les élections du 1er octobre.

Sylvain Gaudreault a lancé la campagne de financement à l’occasion du Conseil national du Parti québécois, en compagnie de la vice-présidente de l’exécutif national du parti, Ève-Mary Thaï Thi Lac, qui partage avec lui la présidence de la campagne. Quelque 25 délégués régionaux ont d’ailleurs pris part au Conseil national qui s’est déroulé en fin de semaine à Saint-Hyacinthe.

Les attentes seront certainement grandes envers le député de Jonquière : sa circonscription a terminé au premier rang en matière de financement, en 2017, en atteignant 175 % de son objectif. Quelque 30 000 $ ont été amassés. « On va essayer de donner nos bons trucs aux autres circonscriptions à travers le Québec », a-t-il souligné, à l’occasion d’un entretien téléphonique avec Le Quotidien, dimanche en fin d’après-midi.

La loi électorale fixe un montant maximal de 100 $ en don, par électeur, à un parti politique, montant qui est doublé lors d’élections générales.

Par ailleurs, devant les résultats du récent sondage Léger-Le Devoir, publié samedi, qui plaçaient le PQ en troisième position, avec 20 % des intentions de vote, M. Gaudreault a souligné que le parti souhaite faire comprendre à la population qu’un gouvernement péquiste réinvestirait dans les services publics. « Nous, notre travail qu’on a à faire pour les prochains mois, c’est de montrer que la CAQ, au contraire, eux autres, c’est un régime minceur, c’est un régime où ils veulent couper dans les services [...]. On est là où les Québécois veulent aller », a-t-il soutenu. Il espère également que la plateforme en matière d’environnement et de changements climatiques sur laquelle il travaille permettra de rallier les jeunes.