80 pompiers du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec (SPCIQ) interviennent présentement à Val-Bélair concernant un feu de broussaille.
80 pompiers du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec (SPCIQ) interviennent présentement à Val-Bélair concernant un feu de broussaille.

Feu de broussaille à Val-Bélair

Quelque 80 pompiers du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec (SPCIQ) sont intervenus à Val-Bélair concernant un feu de broussaille mettant à risque des résidences à proximité. Le SPCIQ est rapidement monté en alarme, jusqu’à demander une 4e alarme jeudi en fin d’après-midi.

L’incendie a longé la route de l’aéroport, descendu près de la rue de l’Esplanade jusqu’à longer la rue d’Édimbourg. Deux équipes spécialisées en feu de broussaille étaient sur les lieux ainsi que des représentants de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). Le Service de police de la Ville de Québec est également venu porter main forte.

L'incendie s'est déclenché parce qu'un résident faisait brûler des rebuts dans le secteur. «Le feu s’est propagé à la forêt à proximité et a pris de l’ampleur assez rapidement», informe le porte-parole du SPCIQ, Bill Noonan.

La SOPFEU avait émis des interdictions concernant les feux à ciel ouvert, car le risque d’incendie est présentement extrême. «Faire brûler des rebuts, des feuilles, de l’herbe : on ne devrait jamais faire ça», rappelle M. Noonan. Le compostage et la collecte des résidus verts par les municipalités sont des mesures à préférer pour disposer de ces éléments.

Une fois les résidences hors de danger, le SPCIQ est tout de même resté sur les lieux durant quelques heures afin d’éteindre des feux dissimulés dans les boisés.

À 22h18, le SPCIQ annonçait son retrait progressif des lieux. Les pompiers feront des vérifications après incendie qui doivent se poursuivre demain matin, à la lumière du jour.

80 pompiers ont été dépêchés sur les lieux.