Les festivités de la Fête du Canada ont rassemblé petits et grands sur les plaines d'Abraham.

Fête du Canada: festivités familiales réussies

Ça grouillait d’enfants sur les plaines d’Abraham lundi, à l’occasion des festivités de la Fête du Canada. Avec un site plus grand, plus de spectacles et plus d’activités, plus 17 000 personnes se sont déplacées sur le site familial pour profiter des installations.

Il y avait quelques minutes d’attente pour plusieurs activités, et il s’agissait d’un heureux problème. D’ailleurs, les jeux gonflables et les vélos-bulles semblaient être parmi les plus populaires. 

Les Productions Logico organisaient les festivités du 1er juillet pour la première fois cette année.

«Après la cérémonie protocolaire, il y a un stress qui est tombé. C’est une grosse partie et on avait plus de 30 dignitaires, ainsi que l’honorable ministre [Jean-Yves] Duclos. Pour la fête familiale, on visait plus haut cette année. On s’attendait à quelque chose de grandiose», explique la présidente des Productions Logico, Louise Harvey.

Quelque 10 000 personnes étaient attendues sur le site, les organisateurs se disaient donc heureux de voir l’objectif dépassé.

«On a beaucoup de partenariats avec des fournisseurs pour les activités de familles parce que ça fait 20 ans qu’on est dans le milieu de la gestion d’événement familial, on en a fait plusieurs dans divers événements comme le Festival d’été ou le Carnaval de Québec. Alors, on négocie et tout le monde a embarqué dans la fête.»

2000 parts de gâteau

Pour souligner l’anniversaire du Canada, le célèbre gâteau géant du Fairmont–Château Frontenac goûtait la vanille cette année. Il était décoré du drapeau du Canada, tout simplement. Pas moins de 2000 portions ont été remises aux citoyens et touristes présents sur la terrasse Dufferin vers midi. Ils y faisaient la queue près d’une demi-heure avant la sortie du dessert, pour être certains de mettre la main sur un bout du gâteau.

«Ça prend des quantités phénoménales pour faire ça, c’est 60 recettes de génoises. Je n’ai pas les chiffres exacts, mais ça représente peut-être 25 caisses d’œufs, 10 sacs de farine, des kilos de sucre... C’est une grosse fête pour nous aussi. On arrive à 7h le matin et on prépare ça», indique le directeur culinaire Frédéric Cyr, qui supervise la préparation du gâteau depuis trois ans. 

Sept employés ont donc travaillé tout l’avant-midi pour servir un gâteau frais. Même si 2000 parts étaient disponibles, ça n’a pas été suffisant pour en offrir à toutes les personnes présentes.

Parmi les serveurs de gâteau se trouvait le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos. Il s’est d’ailleurs adressé à la foule de 3000 personnes après la cérémonie protocolaire de lever du drapeau par le 2e Bataillon, Royal 22e Régiment.

«On voulait passer un message de fierté. Non seulement nous sommes fiers d’être Canadiens et Québécois, mais il y a beaucoup de gens qui sont fiers de nous. Ils viennent nous voir de partout dans le monde, des Mexicains, des Colombiens, beaucoup d’Américains évidemment, des Français... Ils viennent au Canada et à Québec en particulier et ils sentent une énergie, un espoir extraordinaire qui est pour notre pays, et pour la planète aussi», a-t-il commenté. 

Rappelons que les festivités de cette année avaient pour thème «Ensemble, célébrons notre Canada».

Manifestations

Les employés des plaines d’Abraham, en grève depuis mardi dernier, ont profité de la présence du ministre Duclos et de nombreux citoyens et touristes pour se faire entendre. Ils ont pris part aux célébrations sur la terrasse Dufferin lundi, une quarantaine de personnes s’y trouvaient, accompagnées de leurs trompettes et de leurs pancartes. 

«On partage l’endroit, c’est un droit citoyen de manifester et on comprend ça, exprime Louise Harvey. Ce qu’on souhaite c’est qu’ils respectent la famille et les enfants. Ils ont respecté la levée du drapeau, c’est ce qu’on leur avait demandé alors c’est bien correct. Je pense qu’il y a un respect mutuel de tout le monde.»

Les employés des Plaines demandent de meilleures conditions de travail, notamment un salaire qui pourrait se comparer à ceux des employés de Parcs Canada. 

La seule crainte des organisateurs était de voir les manifestations perturber les activités des enfants, sur les Plaines. Mais les grévistes n’ont passé qu’une seule fois sur le site familial, et selon Louise Harvey, leur passage a été court et respectueux.

Rappelons qu’en raison de la grève, les Productions Logico avaient retiré une seule activité de leur programmation de la Fête du Canada. Le Musée des plaines d’Abraham étant fermé pour la durée de la grève, l’accès gratuit aux visiteurs était donc impossible lundi.