Les Delaunois-Lefrançois ont reçu la bénédiction de l'abbé Louis Corriveau.

Fête de L'Épiphanie à Saint-Raymond: du monde à la messe!

Mise en scène de l'histoire de Noël à l'aide de personnages en papier, bénédiction des enfants, dégustation de la galette des Rois : depuis trois ans, le dimanche de l'Épiphanie revêt un caractère bien particulier à l'église de Saint-Raymond de Portneuf.
Le premier dimanche de janvier, l'office consacré à la bénédiction des enfants et célébré par l'abbé Louis Corriveau fait salle comble - ou presque. Un office pas comme les autres, où les jeunes familles affluent pour assister à une interprétation pour le moins originale de la naissance de Jésus.
Le centre d'intérêt : des personnages géants inspirés de l'oeuvre de Claude Lafortune et de son Évangile en papier. Chaque année, le couple raymondois à l'origine des fragiles reproductions ajoute d'ailleurs de nouvelles pièces à cette distribution bien spéciale, dont il prend le plus grand soin.
«Il y a beaucoup d'heures, de papier, de bâtons de colle et de brûlures là-dedans!» résume Yvon Déry, qui admet avoir eu plusieurs demandes de prêts de différentes paroisses pour ses créations, qu'il considère cependant comme trop délicates pour être déplacées.
Après la messe-spectacle, les familles convergent, nombreuses, vers l'abbé Corriveau pour la bénédiction des enfants. Les Delaunois-Lefrançois comptent parmi ceux qui attendaient impatiemment le rendez-vous dominical devenu un incontournable pour terminer la période des Fêtes en beauté.
«C'est très important pour nous, cette célébration. C'est la réunion des familles, le rappel des belles valeurs, un moment privilégié à partager», expriment Katy Delaunois et Simon Lefrançois, accompagnés bien entendu de leurs trois enfants, Alexy, Anabel et Alyssa.
Tous les discours sur la charte de la laïcité ne semblent donc pas décourager les fidèles, qui jugent primordial de perpétuer la tradition et d'exposer la nouvelle génération à la parole de Dieu... aussi bien qu'à la fameuse galette des Rois, servie avant de se dire à l'an prochain!