Le Soleil

Éviter le superflu pour contenir le réchauffement climatique, suggère une experte

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Pour la planète, chaque degré Celsius de plus compte — et même chaque fraction de degré, soutient la climatologue française Valérie Masson-Delmotte. Et selon elle, contenir le réchauffement climatique est quasiment impossible sans une forme de «sobriété» dans la consommation, en particulier dans les pays riches.