Le Soleil
Le ministre québécois de l'Environnement, Benoit Charette, indique que le projet de loi C-69 ne peut «qu'aggraver la situation» en créant des «dédoublements, alourdissements administratifs et allongements des délais pour les initiateurs de projets».
Le ministre québécois de l'Environnement, Benoit Charette, indique que le projet de loi C-69 ne peut «qu'aggraver la situation» en créant des «dédoublements, alourdissements administratifs et allongements des délais pour les initiateurs de projets».

Évaluations environnementales: le projet de loi fédéral ne peut «qu'aggraver la situation»

Caroline Plante
La Presse Canadienne
Le projet de loi C-69 resserrant les évaluations environnementales au pays crée «de nouvelles pommes de discorde», affirme sans détour le ministre québécois de l'Environnement.