La Garde côtière a porté secours à un bateau de pêche en difficulté, jeudi soir, au large de Gaspé.
La Garde côtière a porté secours à un bateau de pêche en difficulté, jeudi soir, au large de Gaspé.

Évacuation par hélicoptère au large de Gaspé

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
La Garde côtière a porté secours à un bateau de pêche en difficulté, jeudi soir, au large de Gaspé. Les mauvaises conditions météorologiques jumelées aux forts vents qui soufflaient ont forcé l’équipage du navire Jourdan C à être évacué par hélicoptère.

L’opération a débuté en soirée hier, alors que les cinq personnes qui étaient à bord du Jourdan C ont contacté la Garde côtière pour demander de l’aide pour être évacuées. L'embarcation, d’une longueur de 45 pieds, était dans une mauvaise posture en raison des vents particulièrement forts qui soufflaient sur la Gaspésie et de la mauvaise météo. 

La Garde côtière a dépêché sur les lieux, à 18 milles marins à l’est de Rivière-au-Renard, un navire d’intervention ainsi qu’un hélicoptère de type Cormorant en provenance d’Halifax. L’opération a duré un peu plus de trois heures, notamment parce que l’évacuation par bateau était impossible. 

«On n'a pas pu faire une récupération par bateau en raison des forts vents qui frôlaient le 100 km/h, alors ça s’est fait par hélicoptère», explique le porte-parole de la Garde côtière, Martin Bourget. Personne n’a été blessé, mais les membres de l’équipage ont «certainement eu une peur», note M. Bourget. L’opération s’est terminée vers 21h à l’aéroport de Gaspé. 

Le Jourdan C est toujours au large et sera récupéré lorsque les conditions météorologiques le permettront.