Selon la députée Catherine Fournier, la quantité de documents à analyser en peu de temps et la formule en place ne permettent pas une étude des crédits sérieuse et efficace.
Selon la députée Catherine Fournier, la quantité de documents à analyser en peu de temps et la formule en place ne permettent pas une étude des crédits sérieuse et efficace.

Étude des crédits: Catherine Fournier veut en finir avec la perte de temps

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
Pour en finir avec les «questions plantées» et la «perte de temps» lors de l’étude des crédits à l’Assemblée nationale, la députée indépendante Catherine Fournier propose de transformer le tout en séances d’information technique non partisanes.