La hausse du nombre de contributeurs membres de l’Association nationale des camionneurs artisans en 2012 coïncidait avec l’arrivée en scène du Regroupement des entrepreneurs et des camionneurs indépendants du Québec, qui voulait convaincre l’administration Labeaume d’ouvrir le transport en vrac à la concurrence.

Équipe Labeaume: le DGE sévit contre des donateurs illégaux

Le Directeur général des élections (DGE) du Québec a émis plus de 50 000 $ d’amendes dont une bonne partie auprès de membres de l’industrie du camionnage concernant un stratagème de financement illégal au parti d’Équipe Labeaume, en octobre 2012.

Le DGE a autorisé les poursuites en février dernier. La majorité des infractions est assortie d’une amende minimale de 5000 $.

Pour quatre d’entre elles, le DGE reproche aux contrevenants d’avoir aidé un donateur à être remboursé pour sa contribution politique : deux donateurs étant membres des Transporteurs en vrac de Sainte-Foy, et deux autres des Transporteurs en vrac de Chauveau-Québec. 

Ces deux organisations sont membres de l’Association nationale des camionneurs artisans (ANCAI), qui avait fait l’objet d’un reportage du Soleil en octobre 2013. On y apprenait que 108 personnes, la moitié des membres de l’ANCAI de Québec, avaient contribué pour 21 500 $ à la caisse du parti du maire de Québec en 2012. Ils étaient 78 en 2011 et seulement deux en 2010. 

Cette hausse du nombre de contributeurs coïncidait avec l’arrivée en scène du Regroupement des entrepreneurs et des camionneurs indépendants du Québec (RECIQ), qui voulait convaincre l’administration Labeaume d’ouvrir le transport en vrac à la concurrence.

Liens non confirmés

Six autres infractions visent une contribution politique ayant fait l’objet d’un remboursement par un tiers. Mercredi, le DGE ne pouvait, pour des raisons légales, confirmer au Soleil si les donateurs visés avaient un lien avec l’industrie du camionnage.

Une 11e infraction de 500 $ cible Brigitte Cyr, directrice générale en 2012 de l’ANCAI, section Montmorency. Selon le DGE, celle-ci a recueilli d’au moins un donateur membre des Transporteurs en vrac de Montmorency une contribution politique au bénéfice d’Équipe Labeaume. Dans un courriel, Mme Cyr avait incité les membres à contribuer au cocktail-bénéfice du parti Équipe Labeaume.

À ces infractions, il faut en ajouter deux autres pour des motifs différents. La première touche Stéphano Bolduc, dont le nom a déjà été mentionné, toujours en lien avec de possibles dons illégaux de membres de l’industrie du camionnage. Cependant, la présente infraction n’a aucun lien avec le parti du maire.

Ainsi, M. Bolduc a reçu une amende de 5000 $ pour avoir voté dans une section de vote de la circonscription de Bellechasse aux élections provinciales du 7 avril 2014 alors qu’il n’y réside pas.

Enfin, l’homme d’affaires bien connu Perry Wong, sans lien avec l’industrie du camionnage, a aussi été mis à une amende minimale de 5000 $ pour avoir fait une contribution de 300 $ au parti du maire alors qu’il ne possédait pas la qualité d’électeur de la Ville de Québec.

Le porte-parole du parti Équipe Labeaume, Michel Desmeules, souligne que le parti a collaboré à l’enquête du DGE. «Si la décision implique que nous devons remettre les contributions, nous le ferons. On attend une décision.»