Québec est touché par une troisième tempête en 10 jours.

Une troisième tempête en dix jours

La troisième tempête qui touche le Québec depuis 10 jours a battu son plein jeudi le long de la vallée du Saint-Laurent.
Sur les routes, la visibilité risque d'être fortement réduite par la neige et la poudrerie.
Dans la capitale et les  environs, la tempête pourrait laisser jusqu'à 45 centimètres de neige par endroits  d'ici la nuit prochaine.
Tout au long de la journée de jeudi, les conditions routières ont été difficiles à Québec et sur la Rive-Sud et plusieurs accrochages ont été rapportés aux différents services de police. Aucun accident majeur impliquant des blessés graves ou des décès n'a été signalé.
Plusieurs départs et arrivées ont été annulés ou retardés à l'Aéroport international Jean-Lesage au cours de la journée de jeudi, dont plusieurs correspondances avec Montréal, Toronto, Ottawa et l'est des États-Unis. Le directeur des communications de l'aéroport, Jonathan Trudeau, explique que les pistes à Québec étaient bien dégagées pour recevoir du trafic aérien, mais que ce sont les conditions climatiques exécrables dans les autres villes qui ont forcé de nombreux retards ou annulations.
Selon René Héroux, météorologue chez Environnement Canada, la tempête de jeudi devrait avoir laissé entre 20 et 30 centimètres de neige sur Québec. Sur la Rive-Sud, on parle d'accumulations entre
30 et 40 centimètres. Les plus grosses précipitations ont frappé la région de la Beauce. À Québec, des pointes de vent ont été enregistrées aux alentours de 80 km/h.
«C'est une tempête propre», a lancé René Héroux d'Environnement Canada. Le météorologue fait référence au fait que ni la pluie, ni le verglas ne se sont mêlés à la neige abondante qui a commencé à tomber tôt jeudi en raison du mercure qui est demeuré stable autour de -5 Cº.
Orléans Express a maintenu ses départs de Québec. 
De son côté, Hydro-Québec est en mode vigie. Depuis cinq jours, la Société d'État peine à rebrancher les abonnés des Laurentides et de la Lanaudière dont certains sont privés d'électricité depuis vendredi. Cette tempête ne fait qu'augmenter les risques que d'autres pannes se déclarent. Une trentaine d'équipes sont prêtes à intervenir dans les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.
Depuis le 1er décembre, il est tombé 71 centimètres de neige à la station météo de l'Aéroport Jean-Lesage. Les quantités reçues jeudi permettront de dépasser la moyenne 77,7 cm pour décembre.