Chasse-neige et tracteurs de déneigement ont fait entendre leur ronronnement tôt lundi matin en Gaspésie.

Une première tempête pour la Gaspésie

Les Gaspésiens se relèvent peu à peu de la tempête de neige qui s'est abattue sur leur région de dimanche à lundi matin. Des précipitations abondantes de neige, combinées à de fortes rafales, ont causé de nombreux désagréments.
La bordée abondante de neige qui est tombée sur la Gaspésie n'a pas fait que des malheureux. Les enfants s'y sont donnés à coeur joie, d'autant plus que leur école était fermée.
Certaines portions de routes ont dû être fermées à la circulation. À cause de la visibilité nulle, la route 195 entre Saint-Renée-de-Matane et Sayabec a été entravée pendant plusieurs heures, tout comme la 198 reliant L'Anse-Pleureuse à Murdochville. 
Des vents violents ont balayé la péninsule dans la nuit de dimanche à lundi. La Haute-Gaspésie et Percé ont respectivement enregistré des pointes de 75 km/h et de 104 km/h. Ces rafales ont occasionné des bris au réseau d'électricité. Dans la soirée de lundi, quelque 620 abonnés d'Hydro-Québec étaient toujours privés de courant, surtout en Haute-Gaspésie, où des poteaux ont fléchi sous les bourrasques.
Les mauvaises conditions climatiques ont également causé un bris d'équipement d'approvisionnement à Internet à Rivière-à-Claude, en Haute-Gaspésie. En soirée lundi, quelque 4 500 clients de Telus des secteurs de la Baie-des-Chaleurs et de Gaspé étaient toujours privés de connexion à la toile.
Les cours de lundi ont été suspendus dans tous les établissements de la Commission scolaire des Monts-et-Marées situés dans la Matanie et la Matapédia. En raison des fortes vagues et des rafales qui soufflaient sur le Saint-Laurent, la Société des traversiers du Québec a annulé ses liaisons régulières de lundi entre la Côte-Nord et Matane. Le traversier Camille-Marcoux a fini par quitter le port de Godbout à 17h lundi en direction de Matane.
La quantité de neige qui est tombée sur la péninsule varie de 10 à 20 cm en bordure du littoral. Mais elle a atteint des accumulations de 50 cm en zone montagneuse, tel le Parc de la Gaspésie. Environnement Canada prévoit que tout devrait être revenu à la normale mardi, sauf pour la Haute-Gaspésie, où 60 % de probabilités de précipitations de neige sont attendues mardi matin. Les températures devraient être stables à 1 ou 2 degrés Celsius.
Les marées seront aussi à surveiller au cours des prochaines heures. Un avertissement de vagues déferlantes est en vigueur. Celles-ci pourraient violemment frapper le rivage et les falaises. Les personnes habitant près des côtes sont invitées à suivre de près la situation en raison des risques élevés d'érosion côtière.