Un orignal se promène dans un stationnement du centre-ville de Sept-Îles

Une cavale tourne mal pour un orignal à Sept-Îles

La sortie peu banale de deux orignaux dans le centre-ville de Sept-Îles samedi s'est mal terminée pour l'un d'entre eux.
Samedi matin, deux orignaux, possiblement une femelle et son petit, se sont retrouvés dans les rues de la ville, vers 9h15. Les vidéos circulant sur les réseaux sociaux montraient néanmoins des bêtes seules. Sur l'une d'entre elles, on aperçoit l'animal près de la Caisse Desjardins de la rue Smith. L'orignal semble apeuré et désorienté.
«Il faut comprendre qu'on assiste ici les agents de la faune», a indiqué la porte-parole de la Sûreté du Québec, Audrey-Anne Bilodeau. «Les agents vont tenter de les circonscrire [les orignaux] pour éviter entre autres qu'ils perturbent par exemple la circulation [...] Nous n'avons pas beaucoup d'informations, ce serait possiblement deux orignaux».
Selon nos informations, une première bête a pu regagner le bois, mais l'autre a pris le chemin vers la baie de Sept-Îles. Des Septiliens ont d'ailleurs aperçu l'animal nageant près du quai des pêcheurs. Plus tard en après-midi, des pêcheurs auraient vu la bête en détresse dans la mer et auraient alerté les autorités.
L'orignal a été sorti des eaux par les agents de la faune. Sur les photos reçues de citoyens, la bête semble très affaiblie, voire morte. Il a été impossible de confirmer si elle avait survécu à l'aventure. Le Soleil n'a pas non plus été en mesure de joindre un porte-parole du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, samedi.
En mai 2015, un orignal avait aussi semé l'émoi à Sept-Îles en traversant encore une fois, le boulevard. Le cliché montrant le cervidé galoper devant le McDonald's avait fait le tour de la toile.