Sur la Côte-Nord, les conditions routières sont hasardeuses, voire très dangereuses. La visibilité va de réduite à nulle sur presque la totalité des routes de ces régions.

Une bombe météo tombe sur l'Est-du-Québec

La «bombe météorologique» qu'avait prévue Environnement Canada s'abat sur l'Est-du-Québec depuis tôt vendredi matin. De fortes précipitations et de puissantes rafales atteignant parfois 80 km/h rendent la visibilité nulle sur une large portion du territoire, en plus de causer de nombreuses pannes de courant.
Tant au Bas-Saint-Laurent qu'en Gaspésie et que sur la Côte-Nord, les conditions routières sont hasardeuses, voire très dangereuses. La visibilité va de réduite à nulle sur presque la totalité des routes de ces régions. Selon Environnement Canada, les conditions les plus exécrables sont sur la Côte-Nord, où la plupart des routes, commerces, restaurants et entreprises ont fermé leurs portes dès vendredi matin. La conduite sur les routes 138 et 172 est interdite sur de longues distances.
Sur la rive sud, plusieurs tronçons de routes sont également fermés, dont l'autoroute 20 entre La Pocatière et Trois-Pistoles ainsi qu'entre Le Bic et Mont-Joli. L'autoroute 85 entre Saint-Antonin et Notre-Dame-du-Portage est également interdite à la circulation. Il en est autant de la route 132 entre Grand-Métis et Baie-des-Sables ainsi qu'entre Matane et Les Méchins. La conduite est aussi impossible sur la route 198 entre L'Anse-Pleureuse et Murdochville.
La Société des traversiers du Québec a annulé ses traversées entre Matane-Baie-Comeau ainsi qu'entre Cap-aux-Meules et l'Île-d'Entrée aux Îles-de-la-Madeleine pour la journée. En revanche, la visibilité est bonne sur le réseau routier de l'archipel.
Air Canada a annulé tous ses vols de Montréal vers Baie-Comeau et Mont-Joli jusqu'à avis contraire. Orléans Express a annulé tous ses départs au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, sauf celui de 13h30 de Québec à Rimouski, qui est cependant retardé.La Sûreté du Québec rapporte plusieurs sorties de route, mais sans blessés graves.
La tempête a fait des ravages importants en certains endroits. Les pires dommages sont survenus dans les secteurs de Gaspé, Percé et Chandler, où des poteaux d'électricité se sont affaissés sur la route. En avant-midi, 4 674 clients d'Hydro-Québec étaient privés d'électricité en Gaspésie. Au Bas-Saint-Laurent, 708 foyers n'avaient pas de courant et sur la Côte-Nord, ils étaient 674 abonnés sans électricité.
Le match opposant l'Océanic et le Drakkar annulé
La «bombe météorologique» qui a tombé sur le Québec a fait plusieurs «victimes» du côté des activités prévues dans l'Est-du-Québec et sur la Côte-Nord. C'est notamment le cas du match de vendredi soir devant opposer l'Océanic de Rimouski au Drakkar à Baie-Comeau, qui a été remis à une date ultérieure par les autorités de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, après discussion avec les deux équipes. Les fermetures sur de longues portions des routes 138 et 172, ainsi que l'annulation pour la journée des traversées du F.-A.-Gauthier entre Matane et la Côte-Nord ont entraîné cette décision. Pour l'instant, aucune date n'a été fixée pour la reprise du match. Le report de la rencontre a aussi amené l'organisation du Drakkar à repousser à samedi son «party du temps des Fêtes», avec de nombreux tirages prévus. Le match de ce samedi après-midi contre les Tigres de Victoriaville, comme tous les autres à l'affiche dans la LHJMQ, débute à 14h. Steeve Paradis (collaboration spéciale)