La superlune, présentée par la statue de Mgr de Laval

Un rare spectacle dans le ciel dimanche soir

Les astronomes amateurs à travers le Canada ont assisté dimanche soir à un spectacle céleste rare et lumineux. Les personnes qui ont levé les yeux vers le ciel ont pu voir une éclipse lunaire totale alors que la Terre a fait de de l'ombre à ce que l'on surnomme une «superlune», peu après 21h.
Le terme superlune fait référence au fait que l'astre voisin de la Terre était à son point le plus rapproché de notre planète, appelé périgée. Ces deux événements lunaires simultanés ont suscité beaucoup d'attention, mais certains astronomes et physiciens croient que le phénomène de superlune est exagéré. De fait, la NASA affirme qu'au moment où la pleine lune était au plus près de la Terre, à 356 900 kilomètres, elle ne paraissait que 14 % plus grosse qu'à l'habitude.
Une éclipse totale demeure tout de même fascinante à regarder, la lune prenant une teinte rougeâtre sur une période de trois heures, un phénomène appelé «lune de sang». La prochaine éclipse totale n'est attendue qu'en 2018. En ce qui a trait à la combinaison éclipse-superlune, il s'agit d'un phénomène plus rare encore, qui ne s'est produit qu'à cinq reprises depuis 1900, soit en 1910, 1928, 1946, 1964 et 1982.