Les quantités de pluie attendues pourraient être de plus de 20 millimètres.

Un Noël sous la flotte

Le père Noël devra vraisemblablement troquer son traditionnel manteau pour un imperméable lors de son passage au Québec. Une dépression majeure provenant du sud promet aux Québécois un Noël pluvieux, venteux, voire... orageux.
Robert Michaud, météorologue pour Environnement Canada, se veut bon joueur. «Il n'y a pas d'avertissement [de pluie] en vigueur encore», a-t-il dit hier. Mais reste que la probabilité est là. Un front chaud provenant du golfe du Mexique suivi d'une dépression active dans les Prairies américaines devraient s'unir pour mouiller le sud du Québec tout entier, dont la région de Québec.
Environnement Canada prévoit de la neige et de la pluie verglaçante sur tout le sud et l'est de la province le 24 décembre, laissant craindre des déplacements difficiles sur les routes.
De la pluie en bonne et due forme prendra la relève dans la nuit du réveillon au jour de Noël. De 20 à 30 millimètres pourraient s'accumuler selon les secteurs. Le mercure dépassera progressivement le point de congélation, flirtant autour de 0 °C le 24 et grimpant jusqu'à entre 5 et 10 °C le 25.
La situation sera quelque peu différente dans l'Est. En Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent, les précipitations pourraient tomber davantage sous forme de neige mercredi. Mais les deux régions n'échapperont pas à la pluie et au mercure à la hausse.
Seule la Côte-Nord pourrait se sauver de la pluie, mais recevra en échange d'importantes bordées de neige. De forts vents accompagneront le système dépressionnaire, surtout dans le corridor du fleuve Saint-Laurent. Robert Michaud, se gardant toujours d'être alarmiste, croit même que les paramètres pourraient être réunis pour la formation d'orages en pleine nuit de Noël.
Le pôle Nord ne nous a pas rappelés pour préciser si le véhicule du père Noël était équipé d'un paratonnerre.