En fin de semaine, le premier ministre Justin Trudeau a invité les Canadiens à donner à la Croix-Rouge pour aider les communautés affectées par le sinistre.

Trudeau ira voir l'ampleur des feux de forêt en C.-B.

Le premier ministre Justin Trudeau pourra être témoin de l'ampleur des incendies de forêt en Colombie-Britannique, lundi, alors que la situation continue d'évoluer.
M. Trudeau, le premier ministre britanno-colombien John Horgan, ainsi que plusieurs ministres fédéraux visiteront Williams Lake, une municipalité où quelque 10 000 personnes ont dû quitter leurs résidences alors que les flammes menaçaient de couper l'accès aux autoroutes.
La ministre fédérale des Sports et députée de Delta, Carla Qualtrough, sera du nombre. Mme Qualtrough est responsable d'un comité de rétablissement après les incendies.
La délégation de politiciens rencontrera les militaires et les agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) d'un centre de commande à Williams Lake avant de visiter le centre des incendies et d'aller à bord d'un hélicoptère pour voir la zone incendiée.
Certains résidants de Williams Lake ont commencé à réintégrer leur domicile, plus de deux semaines après avoir été forcés de partir.
D'autres habitants de la région demeurent évacués, alors qu'une série d'ordres d'évacuation ont été diffusés samedi soir et dimanche matin.
La colline Elephant Hill brûle toujours, près de Clinton, en Colombie-Britannique.
Évacuation
À 75 kilomètres au sud de la localité de 100 Mile House, les résidants du village de Clinton et des régions environnantes ont dû sortir de leurs maisons parce que les flammes «bougeaient rapidement».
Le district régional de Cariboo a également élargi son ordre d'évacuation pour la zone de Clisbako, située à environ 100 kilomètres à l'ouest de Quesnel. Il a aussi lancé une alerte d'évacuation pour la région située au sud de la route 24 et au nord du lac Green - une zone qui est déjà couverte par un ordre d'évacuation.
M. Trudeau était à Revelstoke, samedi, et a incité les Canadiens à faire un don à la Croix-Rouge pour aider les communautés affectées par le sinistre.
«Je sais que, encore une fois, comme nous avons affronté des défis par le passé, les Canadiens se manifesteront, seront unis et démontreront leur compassion», a-t-il déclaré.
Les autorités craignent que les températures élevées et les possibilités d'orages n'aggravent la situation.
Environnement Canada prévoit des températures de 30 degrés Celcius et plus dans la prochaine semaine. Selon le service des incendies de forêt de la Colombie-Britannique, les forêts sont beaucoup plus sèches que la normale.