Des arbres ont été déracinés ou cassés, des toitures endommagées, des bâtiments de ferme pour certains lourdement endommagés et des garages soufflés.

Tornade surprise à Saint-Joseph-de-Beauce

Une tornade dont les vents ont atteint 150 à 170 km/h a frappé Saint-Joseph-de-Beauce samedi après-midi, laissant derrière elle arbres cassés, toits soulevés et bâtisses endommagées dans le secteur.
La grande partie des dommages a été répertoriée sur environ un kilomètre à l'intersection de la route 276 et du rang de la Petite-Montagne, rapporte Denis Thibodeau, météorologue chez Environnement Canada. Des arbres ont été déracinés ou cassés, des toitures endommagées, des bâtiments de ferme pour certains lourdement endommagés et des garages soufflés, indique le météorologue René Héroux.
Les images radar de samedi ne laissaient pas présager le passage d'une tornade à Saint-Joseph-de-Beauce, témoigne M. Thibodeau. «Les signatures typiques [d'une tornade], on ne les voyait pas sur le radar, et ça, je n'ai aucune explication pour ça. [...] Littéralement, on n'a rien vu.»
Zone d'orages
Environnement Canada parlait d'ailleurs jusqu'à dimanche matin de microrafales, soit de vents violents qui surviennent lors d'un orage. Mais en voyant l'ampleur des dégâts, le météorologue René Héroux s'est rendu sur place pour évaluer la situation.
Conclusion: une tornade d'intensité modérée (EF1 sur l'échelle de Fujita améliorée) a balayé le secteur. Le phénomène météorologique s'est imbriqué dans une vaste zone d'averses et d'orages qui survolait la région.
Environ six tornades surviennent chaque année au Québec, indique Denis Thibodeau. Le phénomène n'est pas rare, mais difficile à prévoir.  Avec La Presse canadienne