Les précipitations de 223 cm de neige reçues jusqu’à maintenant ne sont qu’à 34 petits cm du record enregistré pour la même date sur la capitale, soit les 257 cm de l’hiver record 2007-2008.

Neige: Québec à 34 cm d'un record

Si vous avez l’impression qu’il a neigé plus que d’habitude cet hiver à Québec, vous ne vous trompez pas. Les précipitations de 223 cm de neige reçues jusqu’à maintenant ne sont qu’à 34 petits centimètres du record enregistré pour la même date sur la capitale, soit les 257 cm de l’hiver record 2007-2008.

«À part le mois de décembre, où quelques redoux ont été notés, nous avons eu un hiver froid dans les normales. La ville de Québec était également très «bien» positionnée sur le trajet des systèmes météorologiques qui sont passés et ont laissé une quantité de neige importante», explique Mme Amélie Berthiaume, météorologue à Environnement et Changement climatique Canada.

En janvier, Québec a reçu 118 cm de neige, ce qui est beaucoup au-dessus de la normale de 72 cm. En 2007-2008, ce sont 558 cm de neige au total qui s’étaient abattus sur la capitale, pulvérisant par plus d’un mètre le précédent record de l’hiver le plus neigeux qui était de 457,7 cm en 1965-1966.

De la neige partout

D’ailleurs, ce sont toutes les régions bordant le fleuve Saint-Laurent ainsi que celles plus au sud qui ont reçu des accumulations de neige supérieures aux normales durant le mois de janvier. À Gaspé, on parle de

185 cm, soit 105 cm de plus que la normale et à deux centimètres du record de 187 cm établi en 1937. À Mont-Joli, ce sont 147 cm qui sont tombés, soit 71 de plus que la normale, et du côté de Sept-Îles, ce sont 128 cm de neige qui sont tombés en janvier par rapport aux normales de 84 cm.

Les dix derniers jours du mois auront été particulièrement intenses avec une tempête de neige qui a laissé entre 20 et 50 cm selon les régions accompagnées de températures anormalement froides variant entre -15 et -20 °C du 20 au 22 janvier. Ensuite, c’est un épisode de pluie qui a frappé le sud du Québec suivi d’une autre vague de froid qui a rendu les routes semblables à des patinoires. Finalement, le 27 janvier, c’est la neige qui était de retour, accompagnée de vents puissants, qui ont amené une diminution de la visibilité sur les routes.

Une remontée du mercure est prévue pour la première semaine de février, ce qui pourrait apporter de la neige, de la pluie verglaçante et de la pluie sur le sud et le centre de la province. Le froid devrait cependant être de retour en force dès la deuxième semaine du mois.