Les Québécois préféreraient l'oléoduc, plein de pétrole local!

Un sondage réalisé du 1er au 4 février dernier par la firme Léger conclut que les Québécois estiment que le transport pétrolier par oléoduc est plus sécuritaire que les autres méthodes et qu'ils sont favorables à l'exploitation du pétrole domestique.
Le sondage mené pour l'Institut économique de Montréal (IEDM) précise que dans une proportion de plus de deux pour un, les répondants jugent préférable que le Québec exploite ses propres ressources pétrolières au lieu d'importer le pétrole qu'il consomme.
D'autre part, 59% des répondants préfèrent que le pétrole importé de l'extérieur du Québec provienne de l'Ouest canadien.
Par ailleurs, l'oléoduc est privilégié par 41% des Québécois dans la liste des moyens de transport du pétrole les plus sécuritaires, loin devant le camion-citerne, le bateau et le train.
Le sondage a été effectué dans toutes les régions du Québec auprès de 1014 Québécois âgés de 18 ans et plus. La marge d'erreur se situe autour de 3,1%, 19 fois sur 20.