Shubenacadie Sam, qui réside au Shubenacadie Wildlife Park, en Nouvelle-Écosse, a prédit une fin devancée de l'hiver.

Les marmottes canadiennes ne s'entendent pas

Les célèbres marmottes du Canada ont émis des prévisions discordantes mardi, alors que l'un des météorologues les plus réputés du pays a dit croire qu'il n'y avait tout simplement pas lieu de débattre sur l'arrivée du printemps.
Selon David Phillips, météorologue chez Environnement Canada, le printemps est déjà là, précisant que nous n'avons pas eu d'hiver cette année. La marmotte Willie de Wiarton en Ontario a prédit six semaines supplémentaires de temps froid sous les acclamations de ses fans qui se sont réunis pour le 60e anniversaire de l'événement. Le plus célèbre rongeur du pays n'est pas sorti de sa tanière, mais a tout de même vu son ombre.
De son côté, Shubenacadie Sam, qui réside au Shubenacadie Wildlife Park, en Nouvelle-Écosse, a été plus optimiste pour prédire une fin devancée de l'hiver.
Au Québec, en Gaspésie, Fred a vu son ombre prévoyant six semaines de plus d'hiver. La marmotte Phil, en Pennsylvanie, aux États-Unis, a indiqué l'arrivée d'un printemps hâtif.
Décès la marmotte prédicatrice de Winnipeg
La tradition veut que si la marmotte ne voit pas son ombre au moment de sa sortie de la tanière, le 2 février, date du jour de la marmotte, la fin de l'hiver approche.
Des températures saisonnières et même au-dessus des normales sont prévues ce mois-ci.
Le Canada a perdu une marmotte prédicatrice cette année; celle de Winnipeg, Willow, est décédée vendredi.