Les conditions routières continuent de se détériorer

Les conditions routières ne cessent de se détériorer dans la grande région de la Capitale-Nationale, en ce jour de retour au travail pour des milliers de travailleurs.
<p>Des citoyens s'affairent à dégager des bouches d'égout dans Beauport.</p>
À Québec, de nombreuses intersections sont inondées partiellement en raison des précipitations de verglas qui se sont abattues sur la région au cours des dernières heures. À plusieurs endroits, l'eau et la neige bloquent les bouches d'égout, ce qui crée ces énormes flaques d'eau souillée.
Les cols bleus de la Ville de Québec travaillent d'arrache-pied dans tous les arrondissements, afin de libérer toutes ces bouches d'égout, mais la tâche s'annonce longue et ardue. Une opération de déneigement aura lieu dans la nuit de lundi à mardi, afin de ramasser toute cette neige lourde, a confirmé le porte-parole de la ville, David O'Brien.
La conduite automobile se complique aussi sur les grandes autoroutes de la région, en raison de l'accumulation d'eau. On nous rapporte que dans la région de Portneuf et près de Donnacona, l'autoroute 40 commence à geler à certains endroits, et on incite donc les usagers de la route à la plus grande prudence.
Fort heureusement, on ne rapportait pas d'accidents de la circulation graves dans la grande région de Québec.
À midi, la route 138 était toujours interdite d'accès pour les poids lourds entre Baie-Saint-Paul et Sainte-Anne-de-Beaupré, en raison des pentes importantes qui sont glacées et glissantes, tout comme la route 381, entre Saint-Urbain et Ferland-et-Boilleau.
Dans le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, la chaussée est partiellement glacée et enneigée, mais la visibilité est bonne.
Des vols et des départs ont été retardés ou carrément annulés à l'Aéroport international de Québec. En raison du verglas, le Massif de Charlevoix a fermé ses pistes pour la journée.
Pannes
Les chutes de verglas, de grésil et de pluie depuis dimanche ont à nouveau privé d'électricité des milliers d'abonnés d'Hydro-Québec.
Patrice Lavoie, porte-parole d'Hydro-Québec, a indiqué qu'un bris est survenu au poste de Baie-Saint-Paul, vers 9h10 lundi matin, affectant du coup 5000 clients.
Des équipes de travailleurs ont été dépêchées sur les lieux pour rétablir le courant, mais l'évaluation des délais était difficile. D'autant que de forts vents attendus pourraient constituer une nouvelle menace.
Dans le bilan publié à 13h,  24 278 clients étaient touchés. Hydro-Québec précise que la région la plus affectée est celle de la Mauricie avec 7093 clients privés de courant, suivie de la Capitale-Nationale, où plus de 5500 clients sont sans électricité.
On constate aussi plus de 2700 clients en panne en Chaudière-Appalaches, 1700 dans les Laurentides, 2800 en Montérégie et 1500 à Montréal.
Environnement Canada prévoit qu'après le verglas et la pluie, le mercure chutera considérablement.
Avec La Presse Canadienne