La Ville de Québec continue de financer de nouveaux sites de compostage communautaire sur son territoire, au-delà des quartiers centraux.

Le compostage communautaire en expansion

Même si elle prévoit toujours lancer la collecte des résidus alimentaires destinés à son usine biométhanisation en 2022, la Ville de Québec continue de financer de nouveaux sites de compostage communautaire. À la fin de l’année, il y en aura 31 sur le territoire de la capitale.

Depuis plusieurs années, l’organisme communautaire Craque-Bitume étend progressivement le service, surtout dans les quartiers centraux. «Au début de 2019, 22 sites étaient ainsi en opération et financés à Québec, tous situés dans l’arrondissement de La Cité-Limoilou, sauf un [à Charlesbourg]», lit-on dans des documents municipaux récemment mis en ligne.

Ce n’est toutefois pas assez. «Malgré cette augmentation significative du nombre de sites, l’engouement à ce jour inégalé pour le compostage communautaire fait en sorte que ces derniers ne suffisent pas à la demande. Ils sont tous actuellement utilisés au maximum de leur capacité et font l’objet de listes d’attente souvent très longues. En outre, un grand nombre de citoyens résidant hors de La Cité-Limoilou sollicitent l’ouverture de tels sites ailleurs sur le territoire.»

Neuf nouveaux lieux

Les élus viennent donc d’octroyer un financement de 45 000 $ à Craque-Bitume pour aménager neuf nouveaux emplacements dans les arrondissements de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge, de Beauport et de La Haute-Saint-Charles.

«Dès cet automne, 31 sites de compostage communautaire seront [donc] en service à Québec, pour environ 2000 citoyens», nous écrit Mireille Plamondon, conseillère en communication à la mairie. «Depuis les débuts du programme, près de 300 tonnes de résidus alimentaires ont été détournées de l’élimination.»

«Pas de contradiction»

Poursuivre le financement de cette initiative citoyenne est-il toujours pertinent puisque la Ville investit gros dans une future usine de biométhanisation? «La Ville de Québec n’entrevoit pas le compostage communautaire comme étant en contradiction avec son projet de biométhanisation dont le déploiement de la collecte des résidus alimentaires associée est prévu en 2022», répond Mireille Plamondon. «La Ville de Québec s’est engagée à poursuivre ses efforts en compostage communautaire en plus de la biométhanisation.»

«Le compostage communautaire permet d’initier des citoyens à la pratique du compostage faisant en sorte que lors de l’implantation à venir de la collecte à grande échelle des résidus alimentaires, ces derniers seront plus enclins à participer que ceux qui ne s’y sont jamais adonnés», ajoute-t-on dans la documentation municipale. «Ils seront en outre plus à même d’agir comme vecteurs de changement auprès de leur entourage.»

En plus, poursuit Mme Plamondon, le compostage de quartier a une vocation sociale. «À l’instar des jardins communautaires, les sites de compostage permettent de créer des zones privilégiées d’échanges, d’intégration et de partage. Ils permettent en outre de contribuer à briser l’isolement dans certains secteurs tout en dynamisant la vie communautaire.»

Mme Plamondon souligne, par ailleurs, qu’il sera possible de participer à la fois au compostage communautaire et à la grande collecte municipale. «Davantage de résidus alimentaires (viande, produits laitiers, etc.) seront acceptés au centre de biométhanisation comparativement à ceux recommandés en compostage communautaire ou domestique. Les usagers des sites de compostage communautaire pourront donc participer aux deux initiatives s’ils le souhaitent.»

Notons que la Ville prévoit lancer un programme de financement en 2020 pour que tout organisme ayant de l’espace sur son terrain puisse demander une aide pécuniaire afin d’installer des composteurs communautaires sur son terrain.

+

LES NOUVEAUS SITES DE COMPOSTAGE DOMESTIQUE

Arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge

  • Parc Nérée-Tremblay, 
  • Parc Notre-Dame-de-Foy
  • Parc Raymond-de-Rosa
  • Parc du Plateau # 1
  • Parc du Plateau # 2

Arrondissement de Beauport

  • Centre de loisirs Ulric-Turcotte
  • Centre de loisirs Le pavillon Royal
  • Jardin collectif des Ateliers à la terre

Arrondissement de La Haute-Saint-Charles

  • École La Chaumière