Une souffleuse pousse les quelque 70 centimètres de neige reçus durant la fin de semaine. L’état d’urgence déclaré vendredi dans plusieurs municipalités est demeuré en vigueur dimanche.

L'armée déployée pour venir en aide aux Terre-Neuviens après le blizzard [PHOTOS]

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Le gouvernement fédéral a déployé des unités de l’armée canadienne pour venir en aide aux Terre-Neuviens qui doivent se relever du passage d’un blizzard qui a paralysé sa capitale Saint-Jean et l’est de la province avec des quantités de neige record. Certains secteurs ont reçu plus de 70 centimètres de neige.

Le premier ministre Dwight Ball avait demandé l’aide d’Ottawa samedi. Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Seamus O’Regan, a affirmé qu’Ottawa va déployer toutes les ressources possibles sur le terrain, particulièrement dans la région de Saint-Jean durement éprouvée.

Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, a annoncé que de 150 à 200 militaires seront sur le terrain dès la fin de la journée dimanche afin de venir en aide aux régions affectées par la tempête. Ce nombre pourrait augmenter à 300 dans les prochains jours, a-t-il ajouté.

M. Sajjan a précisé qu’un deuxième hélicoptère Cormorant est en route. Deux avions Hercules et un ou deux hélicoptères Griffon vont également aider à la tâche.

La durée de la mission des troupes est encore incertaine. «Nous nous assurerons de donner tout le soutien dont la communauté a besoin et nous ne partirons pas tant que ce n’est pas fait», a affirmé le ministre Sajjan.

Sur son compte Twitter, Opérations des Forces armées canadiennes mentionnent que ses tâches prévues seront «d’aider au déneigement, d’assurer le transport des résidents vers les centres de réchauffement ou d’urgence et de veiller à ce que les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé soient prises en charge».

«Nous sommes aux côtés des Canadiens en cas de besoin. Votre communauté est aussi notre communauté», ajoute-t-on.

À LIRE AUSSI : Le déploiement lors de désastres naturels pourrait nuire à la formation militaire, prévient l’armée canadienne

Homme porté disparu 

Entre-temps, les recherches ont repris dimanche matin pour trouver un homme de 26 ans porté disparu dans la tempête. Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Joshua Wall a disparu après avoir quitté le domicile familial à Roaches Line pour se rendre à pied chez un ami à Marysvale.

Une porte-parole de la GRC, Glenda Power, a indiqué que le périmètre de recherche a été élargi puisque les autorités croient que M. Wall serait parvenu à sortir du secteur boisé et serait revenu sur la route à la suite d’une déclaration d’un témoin.

La GRC a demandé aux citoyens de ce secteur «de vérifier leur propriété, leurs véhicules, leurs remises et tout autre bâtiment au cas où Joshua y aurait cherché refuge».

Le malheur des uns fait le bonheur des autres... Ce planchiste s’en donne à cœur joie dans cette nouvelle neige fraîchement tombée.

État d’urgence maintenu

L’état d’urgence déclaré vendredi dans plusieurs municipalités est demeuré en vigueur dimanche, même si plusieurs villes, dont la capitale Saint-Jean, en ont diminué la portée afin de permettre l’ouverture de certains commerces vendant des articles jugés essentiels comme des médicaments et l’essence. Les gens ont commencé à faire la file dans des stations-service.

Les autorités de Saint-Jean ont décrété que l’état d’urgence ne sera pas levé lundi, sauf pour les entreprises privées de déneigement, les stations-service et les pharmacies.

Dimanche, la Force constabulaire royale de Terre-Neuve a utilisé les réseaux sociaux pour demande aux gens d’éviter les routes. «Nos municipalités travaillent fort à enlever la neige afin de permettre aux véhicules d’urgence de circuler en cas de nécessité. Les automobilistes et les piétons doivent éviter les routes pendant que les opérations de déneigement», a-t-elle dit.

Deux autres municipalités, Mount Pearl et Paradise, ont annoncé que l’état d’urgence serait temporairement levé pour les véhicules d’urgence, les employés des services essentiels se rendant au boulot et des déneigeurs pourront circuler. Les autorités ont exhorté la population à rester à la maison.

L’heure est donc au pelletage et les équipes de Newfoundland Power s’affairent à rétablir le courant à quelque 3500 clients.

L’Armée du Salut de Conception Bay South, où la population est privée d’électricité depuis quelques jours a ouvert un centre d’accueil pour permettre aux gens de se réchauffer. En milieu d’après-midi, Chris Pilgrim a dit le centre avait déjà accueilli ses premiers visiteurs.

«Ils se sont réveillés ce matin et ils pouvaient voir leur buée dans la maison. C’était assez froid pour eux», a raconté M. Pilgrim.

La présidente du syndicat des infirmières de la province, Debbie Forward, a dit que certaines de ses membres n’ont pas quitté leur poste depuis jeudi soir. «C’est extraordinaire, s’est-elle exclamée. Je n’avais pas vu quelque chose comme cela depuis mon très jeune âge.»

Tous les vols ont été annulés à l’aéroport international de Saint-Jean de Terre-Neuve qui a indiqué qu’aucun décollage ne sera autorisé au plus tôt avant 20h, lundi soir.

Par ailleurs, les Terre-Neuviens ne doivent pas ranger leur pelle trop loin puisque d’autres précipitations de neige sont annoncées en début de semaine pour l’est de Terre-Neuve.

Selon les prévisions d’Environnement Canada, la prochaine bordée laissera généralement 15 cm et peut-être plus par endroits.

Certains commerces vendant des articles jugés essentiels ont rouvert leurs portes. Les gens ont commencé à faire la file dans des stations-service.