Les secours ont dû intervenir par voie navigable pour atteindre quatre résidences isolées par les eaux

La rivière Montmorency sort de son lit

La rivière Montmorency est sortie de son lit samedi après-midi, alors que les niveaux d’eau sont en hausse un peu partout dans la région en raison des précipitations des derniers jours et du redoux.

Le Service de protection contre l'incendie de Québec (SPCIQ) est intervenu sur l'avenue des Sablonnières afin de procéder à l'évacuation des citoyens en raison d'un risque d'inondation de la rivière Montmorency. Les secours ont dû intervenir par voie navigable pour atteindre quatre résidences isolées par les eaux. 

Deux des résidences étaient inhabitées alors que dans les deux autres, les pompiers ont évacué deux personnes pour les mettre en sécurité. Ces deux personnes ont été relocalisées chez des membres de leur famille. 

Le SPCIQ va évaluer la situation avant de donner l'autorisation aux résidents de réintégrer leur maison. 

Plusieurs rivières sont sous surveillance à la suite des précipitations qui se sont abattues au cours des derniers jours. Samedi matin, l’embâcle qui s’était formé sur la rivière Saint-Charles dans le secteur Duberger-Les Saules a cédé libérant l’eau des glaces.

La rivière Saint-Charles

À Saint-Raymond-de-Portneuf, les secours sont intervenus pour évacuer 11 personnes dans un chalet loué. L'eau continue à monter et la rivière est sous surveillance.

Publiée sur Facebook, une vidéo de Nathalie Tessier donnait une idée de la vitesse du courant et de l'imposant couvert de glace en déplacement.

À Saint-Joseph-de-Beauce, tout est sous contrôle, selon le porte-parole de la Sécurité civile, Éric Drolet, l'eau circule librement.

Les stations de ski affectées

Les conditions climatiques quasi printanières ont forcé les stations de ski à s’ajuster et à diminuer leur offre.

Au Mont-Sainte-Anne, seulement 10 des 71 pistes sont ouvertes pour la journée de samedi.

Du côté de Stoneham et du Centre de ski Le Relais, l’ouverture des pistes se fait de façon graduelle, indique les stations.

Le Massif de Charlevoix est fermé pour la journée. Sa réouverture est prévue dimanche.

Précipitations importantes

Québec a reçu 40 millimètres pour la journée de vendredi, selon les chiffres d’Environnement Canada.

Résultat du temps doux observé au cours des derniers jours, un épais brouillard recouvrait certains secteurs de la ville, au petit matin samedi.

En cours de journée, le mercure a entrepris une chute qui ramènera la température sous le point de congélation.

La prudence sera de mise sur les routes puisque des plaques de glace pourraient se former sur la chaussée.

Le soleil refera son apparition juste à temps pour célébrer Noël alors qu’on prévoit un ciel dégagé pour une bonne partie de la semaine. Les températures seront toutefois inférieures à la normale de saison qui se situe à -6 degrés Celcius.

Le prochain système est prévu pour vendredi. Bruno Marquis d'Environnement Canada indique que «les modèles s'enlignent vers quelque chose d'important» qui pourrait s'apparenter à un cocktail météo.

Celui-ci en provenance du Midwest américain pourrait laisser derrière lui une bonne quantité de neige se transformant en pluie verglaçante et en pluie.

Si vous prévoyez vous déplacer pour fêter l'arrivée de la nouvelle année, sachez que «rien n'indique qu'il va y avoir quelque chose de majeur», selon M. Marquis.