Abou Dhabi

Jeunes musiciens du monde: un coup de pouce venu d'Abou Dhabi

L'équipe de Jeunes musiciens du monde (JMM) a reçu une bonne tape dans le dos en récoltant les honneurs au concours Zayed Future Energy Price tenu à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis. Les efforts déployés au chapitre du développement durable par l'organisme à son école de Kalkeri, en Inde, ont été salués par le jury, qui lui a décerné une bourse de 100 000 $.
«C'est une très belle nouvelle», se réjouit le cofondateur de JMM, Mathieu Fortier. «C'est une reconnaissance de notre effort et du côté un peu novateur du concept de notre école, qui est très axée sur le développement durable, ajoute-t-il. Les bâtiments sont pensés en termes écologiques, dans l'idée d'utiliser le moins d'énergie possible, on composte, on recycle. C'est assez unique pour une école en Inde, surtout qu'on est installés dans un milieu très rural.»
Le prix permettra à l'école, qui accueille quelque 200 élèves, d'agrandir son réfectoire, d'implanter un système qui permettra de transformer ses déchets organiques en biogaz et de se doter de panneaux solaires.
«Un des gros enjeux, c'est l'électricité, précise M. Fortier. Dans la plupart de l'Inde, il y a des limites au niveau du service électrique : les pannes sont quotidiennes et planifiées. À l'école, on a environ huit heures de coupures d'électricité par jour. C'est très dur d'utiliser la technologie comme outil d'enseignement.»
Jeunes musiciens du monde avait déposé sa candidature au concours, qui récompense depuis 2008 des écoles, des compagnies et des individus pour leur implication environnementale. Environ 4 millions $ ont été distribués cette année lors de la remise des prix, nommés en l'honneur du fondateur des Émirats arabes unis, Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyane.
Le président de la République d'Islande, Ólafur Ragnar Grímsson, la ministre des Transports de l'Afrique du Sud, Elizabeth Dipuo Peters, et le fondateur du groupe Virgin, Richard Branson, faisaient partie du jury.
Ouverte en 2002, la Kalkeri Sangeet Vidyalaya est le premier établissement scolaire fondé par JMM. Les élèves y suivent une formation scolaire et des cours de musique. L'organisme a par la suite ouvert des écoles à Québec, Montréal, Kitcisakik et Sherbrooke.