Le bris d'une imposante conduite transportant des eaux usées a contaminé le fleuve Saint-Laurent dans le secteur de Saint-David, en plus de démolir la chaussée et d'endommager deux résidences.
Le bris d'une imposante conduite transportant des eaux usées a contaminé le fleuve Saint-Laurent dans le secteur de Saint-David, en plus de démolir la chaussée et d'endommager deux résidences.

Important déversement d'eaux contaminées dans le fleuve à Lévis

Matthieu Boivin
Le Soleil
Depuis quelques jours, l'eau du fleuve est contaminée à Lévis, après qu'une imposante conduite transportant des eaux usées se soit fissurée vendredi dernier, en fin d'après-midi, dans le bas de la côte Hallé, dans le secteur de Saint-David.
Après avoir démoli la chaussée qui recouvrait la conduite, le puissant courant d'eau brune a envahi le stationnement des installations d'Ultramar et atteint le fleuve, pour ainsi contaminer les berges et les eaux du fleuve dans ce secteur. Les employés municipaux ont eu besoin d'au moins deux heures, selon une témoin de la scène, Louise Latulippe, pour colmater la brèche. C'est Radio-Canada qui a dévoilé cette nouvelle, mardi soir, lors de son bulletin d'information.
«J'étais dans ma cour arrière quand j'ai entendu un gros boum!», raconte Mme Latulippe, qui a vu une petite partie de son terrain être envahie par cette eau usée. Fort heureusement, le sous-sol de sa demeure a été épargné.
«Je pensais que c'était une voiture qui venait de rater la courbe dans la côte, a-t-elle ajouté. Mais c'était la chaussée qui venait de céder et il y avait une vague d'eau brune sur mon terrain!»
La Ville de Lévis confirme que les sous-sols de deux résidences ont été inondés et que l'eau du fleuve dans ce secteur est toujours contaminée. Urgence-Environnement garde d'ailleurs un oeil attentif sur la situation. Des affiches ont été installées le long des berges dans ce secteur, invitant les gens à ne pas entrer en contact avec l'eau, afin d'éviter d'attraper une bactérie. On demande aussi aux promeneurs de garder leur animal de compagnie à distance du fleuve, jusqu'à nouvel ordre.
La porte-parole de la Ville de Lévis, Lyse Routhier, affirme que la conduite d'eaux usées devrait être réparée au cours de la journée de mercredi. La côte Hallé demeure toujours fermée à la circulation. Les marées devraient s'occuper de repousser les contaminants au large au cours des prochains jours, ajoute Mme Routhier, ce qui devrait rendre les eaux du rivage plus propres.
Peu d'informations
Pour sa part, Louise Latulippe tient à remercier les employés dépêchés par la Ville pour le travail qu'ils ont fait pour nettoyer du mieux qu'ils ont pu son terrain. Par contre, elle estime que la Ville de Lévis aurait pu davantage informer les citoyens sur les impacts que ce déversement d'eaux usées pourrait avoir sur leur quotidien. Elle et son conjoint disent avoir seulement reçu un avis de la Ville dans lequel on les invitant à faire bouillir leur eau potable avant de la consommer.
«Comme ce n'est pas une conduite d'eau potable qui a cédé, on ne voulait pas alarmer les citoyens en leur faisant parvenir un surplus d'information», a rétorqué Mme Routhier, pour expliquer leur stratégie de communication dans ce dossier.