Mis en place le 7 juillet dernier, l'état d'urgence avait été prolongé une première fois le 19 juillet.

Feux de forêt: l'état d'urgence prolongé en Colombie-Britannique

La Colombie-Britannique, ravagée par de violents incendies de forêt depuis plusieurs semaines, a prolongé l'état d'urgence pour la seconde fois, afin de lutter contre plus d'une centaine de feux toujours actifs dans cette province de l'ouest canadien.
L'état d'urgence est prolongé jusqu'au 18 août, a annoncé vendredi le gouvernement de Colombie Britannique en précisant que cette mesure permet de mieux mobiliser les ressources pour lutter contre les incendies et assurer la sécurité de la population.
Mis en place le 7 juillet dernier, l'état d'urgence avait été prolongé une première fois le 19 juillet.
La plupart des 46 000 personnes qui avaient dû être évacuées pour fuir les flammes lors de la période la plus critique ont pu rentrer chez elles, mais quelque 7000 personnes demeuraient soumises à une mesure d'évacuation, ont précisé les autorités.
Quelques 122 incendies étaient toujours actifs dans la province en fin de semaine. Ils mobilisent 3800 pompiers dont plus de 600 viennent d'autres provinces ou d'autre pays. Le Mexique a annoncé qu'il allait envoyer 108 pompiers pour donner un coup de main à leurs collègues de Colombie Britannique.
Depuis le 1er avril de cette année, 868 feux de forêt ont calciné un total de 509 558 hectares dans la province.
Le gouvernement de Colombie Britannique a d'autre part annoncé qu'il fournissait aux évacués une aide de 600 dollars $ par famille, assistance renouvelable toutes les deux semaines jusqu'à ce que les personnes évacuées puissent rentrer chez elles.