Plus de 4000 personnes combattaient les 150 feux de forêt qui continuaient à ravager la province, dimanche après-midi.

Feux de forêt en C.-B.: des évacués reviennent chez eux

Les résidents de deux municipalités ont pu regagner leur foyer en Colombie-Britannique, mais les autorités ne savent pas encore quand les milliers d'autres évacués à cause des feux de forêt pourront retourner chez eux.
Les ordres d'évacuation pour 100 Mile House et Princeton ont été levés, samedi. Les résidants sont retournés chez eux, mais ils savent qu'ils pourraient devoir partir d'un moment à l'autre.
Le ministre des Transports de la Colombie-Britannique, Norm Parks, a indiqué dimanche que le retour des évacués s'était bien déroulé.
Plus de 30 000 personnes demeurent évacuées. Un front froid pourrait s'installer dans le centre et le sud de la province, apportant des rafales menaçant de nourrir les flammes.
À cause du temps, il est difficile de prévoir le retour des autres évacués, dont les 10 000 de Williams Lake, a souligné le porte-parole des services des incendies, Navi Saini.
Les autorités provinciales ont permis aux gens de retourner sur les lacs dans la région de Cariboo aux environs de William Lake, dimanche. Elles ont toutefois rappelé que les avions-citernes pourraient avoir besoin d'avoir accès à l'eau.
Plus de 4000 personnes combattaient les 150 feux de forêt qui continuaient à ravager la province, dimanche après-midi. Un de ces incendies menace le parc provincial du mont Assiniboine, près de la limite de la Colombie-Britannique et de l'Alberta.
Depuis le 1er avril, près de 740 incendies ont ravagé près de 3700 kilomètres carrés de territoire. Le coût de la lutte contre les incendies s'élève à plus de 125 millions $.