À l’heure actuelle, les résultats préliminaires de l’enquête du ministère de l’Environnement laissent croire que la contamination du réseau municipal d’eau potable serait la principale cause du problème.

Eau contaminée à Saint-Bernard: 10 personnes hospitalisées

Une semaine après avoir fait état de cas de gastro bactérienne à Saint-Bernard en Beauce, la situation n’est toujours pas réglée.

Une dizaine de personnes, souffrant des symptômes du virus, ont été admises à l’hôpital. À l’heure actuelle, les résultats préliminaires de l’enquête du ministère de l’Environnement laissent croire que la contamination du réseau municipal d’eau potable serait la principale cause du problème.

Aucun autre cas de gastro n’a été répertorié depuis que la municipalité a appliqué l’avis d’ébullition de l’eau. D’ailleurs, la consigne tient toujours tant que l’enquête ne sera pas complétée. Les analyses d’eau se poursuivent.

«La contamination de l’eau de consommation distribuée par le réseau municipal de Saint-Bernard demeure l’hypothèse la plus probable. Les analyses d’eau reçues ne nous permettent pas d’infirmer ou de valider cette hypothèse. À l’heure actuelle, aucun cas déclaré n’aurait commencé à être malade depuis que le réseau d’eau de Saint-Bernard est en avis d’ébullition», a indiqué dans un courriel au Soleil la porte-parole du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches, Mireille Gaudreau. 

Déclaration obligatoire

Le Soleil rapportait la semaine dernière qu’environ six cas d’infections à Campylobacter, une bactérie causant des symptômes de gastro-entérite, avaient été signalés à Saint-Bernard de Beauce. Mais la santé publique évoquait alors la possibilité d’une trentaine de cas.

De jeunes enfants ont été victimes de cette bactérie et ont dû être hospitalisés au courant de la dernière semaine. 

Au Québec, le campylobactériose est la maladie entérique la plus fréquemment déclarée dans le système des maladies à déclaration obligatoire (MADO), avec 2000 à 3000 cas chaque année. L’infection peut affecter tous les groupes d’âge, mais elle touche plus particulièrement les jeunes enfants et les personnes âgées.