Énergie Valero et les directions régionales de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches du Centre de contrôle environnemental du Québec l'ont confirmé mercredi après-midi par voie de communiqué.

Déversement de pétrole brut à Lévis

Un déversement de pétrole brut est survenu mercredi matin à la raffinerie Jean-Gaulin, à Lévis.
Énergie Valero et les directions régionales de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches du Centre de contrôle environnemental du Québec l'ont confirmé mercredi après-midi par voie de communiqué.
Il y est indiqué qu'Urgence-Environnement est sur les lieux de l'événement pour évaluer la situation afin que les impacts de ce déversement soient minimisés.
La directrice aux affaires publiques et gouvernementales de la raffinerie, Julie Cusson, a précisé que la fuite d'une conduite, qui a été localisée lors d'une inspection de routine, vers 11 h, a été colmatée depuis.
On ignore toutefois la quantité de pétrole brut ayant été déversée dans le sol enneigé.
Le ministère du Développement durable, de l'Environnement, et de la Lutte contre les changements climatiques dit collaborer avec ses partenaires pour que les mesures nécessaires soient mises en place afin d'assurer la sécurité de la population et la protection de l'environnement.
La raffinerie de Lévis a commencé ses activités en 1961 sous le nom Ultramar. Sa capacité de raffinage a été portée à plus de 265 000 barils (ou 41,5 millions de litres) par jour en 2008.
L'entreprise porte le nom Énergie Valero depuis 2013.