Les déneigeurs auront encore du pain sur la planche dans les prochains jours.

Deux fois et demie plus de neige que l'an dernier

Si vous avez l'impression de passer deux fois plus de temps que l'an dernier à pelleter votre entrée, vous n'avez pas tort. Il est tombé près de deux fois et demie plus de neige sur Québec, depuis le début de l'hiver, par rapport à pareille date il y a un an.
El Niño et les faibles précipitations de neige étaient l'histoire de l'hiver 2015-2016. C'est tout l'inverse cette année. En date du 3 janvier 2016, 64 centimètres de neige étaient tombés, à Québec. Un an plus tard, c'est déjà 146 centimètres de tapis blanc qui se sont déposés au sol, avant même le début de la bordée de neige de mardi. 
«Disons que Québec porte bien son nom de capitale de la neige, cette année», admet le météorologue d'Environnement Canada, Robert Michaud. Bien qu'elles ne soient pas sans précédent, pensons aux hivers de 2013 et 2008. Les impressionnantes chutes de neige depuis le début de la saison actuelle sont tout de même largement au-dessus des normales de saison. La ville de Québec reçoit en moyenne 305 centimètres de neige durant tout l'hiver, explique le météorologue. 
Mercredi matin, la moitié de cette marque était déjà dépassée pour l'hiver en cours.
Vent et poudrerie
C'est que conformément aux prévisions de l'organisme, la neige a commencé à tomber un peu avant midi, mardi, ajoutant aux 146 centimètres déjà reçus cet hiver. Quinze à vingt centimètres étaient attendus avant mercredi matin, et un autre cinq centimètres dans l'avant-midi. 
Le vent et la poudrerie se sont également mis de la partie, mardi soir, avec des bourrasques atteignant jusqu'à 70 km/h près du fleuve. 
«On rappelle aux usagers de la route d'adapter leur conduite en fonction des conditions climatiques», a d'ailleurs insisté le porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), Pierre Poirier. C'est qu'uniquement dans l'après-midi, le SPVQ dénombrait déjà 25 collisions de tous genres dans les rues de Québec, n'ayant heureusement pas fait de blessés graves. La Sûreté du Québec a également dû intervenir après quelques accidents sur les autoroutes de la région. 
Le pire de la dépression a survolé Québec en soirée, et devait ensuite frapper l'est de la province. Quinze à vingt-cinq centimètres étaient attendus dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et en Basse-Côte-Nord, principalement durant la journée de mercredi. 
De la pluie en Gaspésie
La Gaspésie pourrait aussi recevoir un peu de pluie, mercredi après-midi, a prévenu le météorologue Robert Michaud, en raison d'un système plus chaud passant au sud. 
Des avertissements d'ondes de tempête d'Environnement Canada sont en vigueur dans divers secteurs de la Gaspésie et la Côte-Nord, pour la fin de l'après-midi et la soirée de mercredi. À Sainte-Anne-des-Monts, Gaspé et Sept-Îles, notamment, des vagues violentes et imposantes devraient frapper la côte entre 16h et 20h.