Des irréductibles à trouver et à évacuer

Des habitants n'ayant pas pu ou voulu suivre l'ordre d'évacuation sont toujours présents à Fort McMurray, dans une atmosphère irrespirable, et sont souvent forcés de partir, a indiqué samedi la police qui a rapporté des cas isolés de cambriolage.
La police continue son long travail de porte-à-porte dans la ville-réalisé seulement à 30 % - et, de temps à autre, tombe sur des résidents en dépit de l'obligation d'évacuer ordonnée en tout début de semaine.
«Nous trouvons des personnes à leur domicile, comme par exemple une famille de cinq découverte» vendredi soir, a déclaré l'inspecteur Kevin Kunetzki de la Gendarmerie royale du Canada. «Une autre a été trouvée seule chez elle et a été évacuée».
Des sans-abri ont également été découverts et confiés aux services sociaux qui les dirigeront vers des centres d'hébergement de la province.
Visibilité réduite
Ces cas restent rares mais, «bien sûr, nous sommes inquiets pour leur santé en raison de la quantité de fumée» qui enveloppe la ville, et «nous faisons alors tout ce que nous pouvons pour les sortir aussi vite que possible», a-t-il expliqué.
«La visibilité dans la ville est très limitée avec les fumées et nous nous attendons à ce que cela empire», a expliqué le policier en estimant cette visibilité à moins de 100 mètres.
«Il y a des cas isolés de personnes refusant de partir, la grande majorité des gens que nous avons rencontrés veulent s'en aller. Ils n'avaient tout simplement pas les moyens de partir et nous leur fournissons l'assistance nécessaire», a ajouté l'inspecteur, membre du commandement unifié mis en place pour gérer la crise.
Près de 100 000 évacués
Le gouvernement a estimé que les 80000 habitants de Fort McMurray avaient été évacués, un chiffre qui approche les 100000 personnes avec les ordres d'évacuation de trois bourgades plus au sud et d'une réserve amérindienne.
La police a aussi rapporté «quelques effractions» et des vols. «Mais ce n'est pas significatif d'après ce que nous avons vu jusqu'ici», a dit l'inspecteur Kunetzki.