Dans la municipalité d'Émile Loranger, on a installé deux pompes, d'une puissance de 30 000 litres à la minute, pour empêcher le refoulement des eaux usées. L'eau du réseau pluvial est alors détournée vers la rivière.
Dans la municipalité d'Émile Loranger, on a installé deux pompes, d'une puissance de 30 000 litres à la minute, pour empêcher le refoulement des eaux usées. L'eau du réseau pluvial est alors détournée vers la rivière.

Des eaux usées dans la rivière Lorette

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
La rivière Lorette a fait des siennes dans la nuit de vendredi à samedi. Craignant des refoulements, L'Ancienne-Lorette a démarré ses pompes de la rue Drolet. Mais elle a aussi détourné les eaux usées de la station Drolet dans la rivière, une situation qui s'est répétée à quelques reprises depuis trois ans.