Une publicité télévisuelle de 30 secondes mettant en scène deux mammifères marins inquiets de leur avenir en raison du projet de pipeline Énergie Est sera lancée sur les ondes des réseaux de la Capitale-Nationale lundi.

Des bélugas pour sensibiliser la population de Québec à l'environnement

Pendant la campagne électorale fédérale, Équiterre s'adressera à la population de Québec par l'intermédiaire de bélugas pour sensibiliser la population aux enjeux environnementaux.
<p>Le directeur général d'Équiterre, Steven Guilbeault</p>
Une publicité télévisuelle de 30 secondes mettant en scène deux mammifères marins inquiets de leur avenir en raison du projet de pipeline Énergie Est sera lancée sur les ondes des réseaux de la Capitale-Nationale lundi. Selon le groupe, c'est la première fois au Québec que les environnementalistes utilisent le petit écran pour passer un message avant un scrutin.
«La faune et la flore du Saint-Laurent pourraient être très sévèrement menacées par un déversement de pétrole», soutient le directeur général d'Équiterre, Steven Guilbeault, pour expliquer le concept de la capsule.
En raison de ses moyens financiers limités, l'organisme a dû cibler une région particulière pour sa publicité. Québec était tout indiquée parce que le pipeline doit traverser le fleuve Saint-Laurent dans le coin, explique M. Guilbeault.
Et puisque les sondages démontrent que la population est moins sensible aux enjeux de changement climatique, «l'exercice est aussi pédagogique», reconnaît le directeur.
Engagement environnementaux
L'environnementaliste, dont le groupe se dit apolitique, appelle les citoyens à réclamer des partis politiques qu'ils dévoilent leur jeu en matière de climat, notamment sur l'enjeu du pipeline Énergie Est. Selon lui, il n'y a que le Parti vert et le Bloc québécois qui s'opposent au projet de TransCanada, tandis que le Parti libéral du Canada et le Nouveau Parti démocratique laissent toujours planer un doute. Les conservateurs, pour leur part, appuient le projet.
Équiterre fera aussi de son côté une analyse des engagements environnementaux de chacune des formations politiques.