Du saumon atlantique venant du Chili est vendu dans cette circulaire de l'épicier Métro.

Déclin de la population de saumon atlantique en Amérique du Nord

SAINT-JEAN, N.-B. - La population de saumon atlantique dans les rivières de l’est de l’Amérique du Nord a généralement diminué en 2017, pour une deuxième année consécutive.

La Fédération du saumon atlantique précise que par rapport à 2016, le recul a été de 15% l’année dernière. À peine la moitié des 84 rivières ayant été observées en 2017 ont affiché des caractéristiques suffisantes pour assurer le renouvellement de l’espèce.

Le pire recul de la population a été constaté dans les cours d’eau de Terre-Neuve et du sud de la côte du Labrador. Au Québec, 32 des 38 rivières examinées ont affiché un taux minimal de renouvellement de l’espèce.

Depuis 2015, la proportion de retour en rivières de saumons sauvages dans l’est de l’Amérique du Nord a chuté de 45%.

Le porte-parole de la Fédération, Neville Crabbe, croit que le déclin de la population peut être imputé à plusieurs causes, notamment la surpêche en mer et le faible taux de survie des saumoneaux.

La Fédération enverra cette semaine au Maine des délégués à la réunion de l’Organisation de la conservation du saumon de l’Atlantique Nord où la préservation de l’espèce figurera à l’ordre du jour des discussions.

Les autorités espèrent qu’une entente de conservation de 12 ans récemment conclue avec le Groenland favorisera le retour d’un plus grand nombre de saumons dans les rivières de l’est de l’Amérique du Nord.