De la neige avant le froid

Les conditions météorologiques seront encore exécrables samedi dans la région de la Capitale-Nationale et dans l’est de la province, alors qu’une alerte de tempête hivernale d’Environnement Canada est en vigueur.

Après avoir reçu d’importantes quantités de pluie durant les 48 dernières heures, y compris du verglas au courant de la dernière nuit, la région métropolitaine de Québec sera touchée par une nouvelle dépression en provenance des États-Unis. 

Selon Bruno Marquis, météorologue chez Environnement Canada, Québec et ses environs pourraient recevoir entre 20 et 30 centimètres de neige, selon les endroits. «Il devrait neiger pour débuter la journée. Les précipitations seront fortes par moment», a-t-il précisé. Le tout sera accompagné de vents soufflant jusqu’à 40 km/h. «Les secteurs près du fleuve, on pourrait aller chercher du 50 à 60 km/h.» À Québec, la tempête devrait se calmer en milieu d’après-midi.

L’alerte de tempête hivernale est en vigueur un peu partout au sud et à l’est de Québec. Portneuf, la Beauce, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, Charlevoix jusqu’aux Escoumins devraient recevoir des quantités de neige similaires. La Côte-Nord devrait être épargnée, mais recevra tout de même une dizaine de centimètres. 

Du côté du Bas-Saint-Laurent, le système «ne sera pas aussi intense que la bombe météo» de la semaine dernière. «C’est un système qui est quand même costaud», a toutefois prévenu M. Marquis, qui s’attend à ce que les déplacements soient compliqués dans l’ensemble des régions touchées. La couche de verglas sous les précipitations de neige n’est pas à négliger, a-t-il souligné. Et c’est sans compter la poudrerie. 

Première en 133 ans

Des records de chaleur ont par ailleurs été battus un peu partout dans la province, notamment à Québec. Selon Environnement Canada, le plus haut mercure jamais enregistré pour la capitale un 12 janvier était de 8,3 °C, en 1885! Selon Bruno Marquis, le thermomètre affichait «plus de 9,5 °C» vendredi.

Un record encore plus ancien a été pulvérisé dans la région d’Ottawa–Gatineau. Avec les 12°C enregistrés vendredi, c’est une marque de 1874 qui a été délogée. Des records ont aussi été battus dans le Bas-Saint-Laurent, à Montmagny et Rimouski. 

Après le passage de la tempête de samedi, le mercure chutera radicalement pour l’ensemble des régions. La nuit de dimanche à lundi sera particulièrement froide, les températures plongeant jusqu’à -26 °C.