À l'époque, l'eau de la rivière Nelson était contaminée par des huiles provenant des usines d'armement de Valcartier. Aujourd'hui, la nappe phréatique autour de Valcartier est souillée par du TCE, un dégraissant naturel puissant rejeté par l'armée et ses sous-traitants.
À l'époque, l'eau de la rivière Nelson était contaminée par des huiles provenant des usines d'armement de Valcartier. Aujourd'hui, la nappe phréatique autour de Valcartier est souillée par du TCE, un dégraissant naturel puissant rejeté par l'armée et ses sous-traitants.

Contamination autour de Valcartier: dès 1951, la Ville se plaignait

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
L'eau potable de la ville de Québec est contaminée par la base militaire de Valcartier depuis le début des années 50, démontrent des documents d'archives de la mairie obtenus par Le Soleil. La capitale réclamait déjà en 1951 le traitement des rejets bactériens et chimiques de l'armée.