La consommation d’essence des automobilistes québécois a continué d’augmenter depuis 2016 sans que les pétrolières achètent davantage de crédits carbone. Or, en novembre 2018, les entreprises devront pour la première fois rendre des comptes au gouvernement.
La consommation d’essence des automobilistes québécois a continué d’augmenter depuis 2016 sans que les pétrolières achètent davantage de crédits carbone. Or, en novembre 2018, les entreprises devront pour la première fois rendre des comptes au gouvernement.

Année charnière pour le marché du carbone

Guillaume Piedboeuf
Guillaume Piedboeuf
Le Soleil
La quatrième année du marché du carbone en sera une de test, et pas seulement parce que l’Ontario s’est joint, le 1er janvier, au Québec et à la Californie. C’est qu’en novembre 2018, les entreprises québécoises et californiennes devront pour la première fois rendre des comptes, explique le professeur de HEC, Pierre-Olivier Pineau.