La conversion et l'amélioration des technologies d'électrolyse visant à rendre l'usine plus écologique, ainsi que l'expansion permettant la production de 110 000 tonnes métriques supplémentaires par année, devraient être complétées d'ici 2014.

Aluminerie Alcoa de Baie-Comeau: les travaux de dragage en attente du BAPE

Y aura-t-il des travaux de dragage dans l'anse du Moulin de Baie-Comeau, l'une des zones marines les plus polluées au Canada? En se penchant sur le projet de réhabilitation de l'aluminerie Alcoa, le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) devrait répondre à cette question.
Alcoa, qui vient de rénover ses installations portuaires au coût de 80 millions $, souhaite compléter ces travaux par le dragage et la réhabilitation des fonds marins de l'anse du Moulin, fortement contaminés avec des biphényles polychlorés (BPC) et des hydrocarbures aromatique polycycliques (HAP), une pollution attribuable aux activités passées de l'aluminerie baie-comoise.
Outre la dépollution, Alcoa désire également, avec ces travaux, accueillir de plus gros navires à son usine. Le BAPE tiendra une séance d'information sur ce projet le 21 octobre, à Baie-Comeau. Les personnes qui souhaitent ensuite déposer une demande d'audience publique sur ce projet auront jusqu'au 14 novembre pour ce faire.
Répercussions limitées
Selon le promoteur, les répercussions des travaux seront limitées à l'anse du Moulin et ces derniers devraient avoir un impact positif sur la végétation et les invertébrés présents dans ces fonds marins.
Alcoa estime de plus que la réhabilitation des sédiments retirés aura «des répercussions positives dans le milieu humain, soit sur l'éducation et la recherche, sur les équipements et les infrastructures et sur les activités économiques». De plus, il n'y aura aucun rejet de débris ou de matériaux dans la zone des travaux, assure l'entreprise.
Dans l'état des choses, la multinationale américaine de l'aluminium estime le coût des travaux à 27 millions $. Advenant une réponse favorable du BAPE, les travaux devraient s'étendre de la fin de 2016 à la fin de 2018.