L'Institut Canadien de Québec

Entente de principe ratifiée dans les bibliothèques de Québec

Les travailleurs syndiqués des bibliothèques de Québec ont adopté à 82 % l’entente de principe négociée avec leur employeur, L’Institut Canadien de Québec.

Les employés affiliés au syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 501, auront un nouveau contrat de travail de quatre ans en vigueur à compter du 4 avril. 

«La nouvelle convention collective prévoit une augmentation de salaire de 2 % par année et offre des conditions de travail avantageuses permettant notamment plus de stabilité dans les équipes», laisse-t-on savoir dans un communiqué conjoint. 

En février, les employés avaient voté pour un vote de grève. Ils réclamaient notamment moins de postes précaires. Les quelque 210 employés de L’Institut Canadien travaillent dans le réseau de la Bibliothèque de Québec et ont obtenu leur accréditation syndicale avec les TUAC 501 en novembre 2016. 

L’Institut Canadien est gestionnaire des 25 bibliothèques publiques de la ville de Québec et a signé une nouvelle entente de gestion avec la Ville de Québec en 2013.