Au début février, les travailleurs du réseau des bibliothèques de Québec avaient voté un mandat de grève dans une proportion de 90 %.

Entente de principe dans les bibliothèques de Québec

Une entente de principe est intervenue mardi entre le syndicat des 211 travailleurs du réseau des bibliothèques de Québec et leur employeur, l’Institut canadien.

Au début février, ils avaient voté un mandat de grève dans une proportion de 90 %. Les six séances de négociations qui ont suivi ont permis d’aplanir les différends. 

Le porte-parole des travailleurs, Martin Daudelin, des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), recommandera de voter pour l’entente intervenue. Elle met notamment fin à la précarité d’emploi qui, selon le représentant, fragilisait la situation économique de ses membres. 

Les travailleurs se prononceront d’ici deux semaines.