Le beau temps et la chaleur se feront plus présents à Québec à partir de la semaine prochaine. 
Le beau temps et la chaleur se feront plus présents à Québec à partir de la semaine prochaine. 

Enfin de la chaleur!

«On s’approche de conditions beaucoup plus estivales. On devrait dépasser les 20 degrés de façon assez régulière à compter de mercredi prochain. C’est quand même une bonne nouvelle, enfin !»

Selon les analyses d’Environnement et Changement climatique Canada, le printemps pour le moins frisquet, qui nous surprend dès qu’on met le nez dehors, sera bientôt oublié. «Le temps frais est pas mal derrière nous», annonce le météorologue André Cantin.

«D’ici la fin de mai, on devrait connaître des températures près ou au-dessus de la normale. […] Déjà, pour Québec, à compter de la fin de semaine qui vient, on revient à des températures plus près des normales.»

La moyenne saisonnière est de 17 oC le jour et de 6 oC la nuit. M. Cantin entrevoit un 16 sous un ciel incertain samedi. Puis un 20 ensoleillé dimanche ! De quoi oublier la neige du début de la semaine. 

Le dôme d’air froid en provenance du Grand Nord canadien qui a refroidi avril et mai, remontera donc pour laisser place à de l’air plus agréable.

Cette poche polaire descendait sur les Territoires du Nord-Ouest pour envelopper l’Ontario, le Québec ainsi que les Maritimes, explique André Cantin. «Ce courant-jet s’affaiblit et retourne au nord. L’air plus doux en provenance du Midwest américain va nous arriver et apporter des températures plus estivales.»

À LIRE AUSSI: Québec frissonne sous la neige... un 12 mai! [PHOTOS]

À LIRE AUSSI: Le thermomètre a oublié de se réchauffer!

Rare ?

Est-ce rare, un tel froid printanier ? «C’est rare, mais ça s’est déjà vu par le passé», répond M. Cantin. «L’an passé, on a eu un début mai très frais également. Ça fait partie d’un cycle normal dans l’atmosphère d’avoir certaines saisons plus fraiches.»

Plusieurs records ont cependant été battus au cours des dernières semaines. Records de froid le jour et la nuit. Records d’accumulation de neige aussi. «Ce qui reflète les conditions très anormales qu’on a connues.»

+

TEMPÉRATURE LA PLUS ÉLEVÉE DEPUIS 1993

  • 12 mai : 24,3°C en 2016
  • 13 mai : 23,4°C en 1998
  • 14 mai : 25,8°C en 1998
  • 15 mai : 29,5°C en 2014
  • 16 mai : 29,0°C en 2014

TEMPÉRATURE LA PLUS BASSE DEPUIS 1993 

  • 12 mai : -4,2°C en 2018
  • 13 mai : -3,6°C en 2005
  • 14 mai : -1,2°C en 2013
  • 15 mai : 0,3°C en 2019
  • 16 mai : -1,6°C en 2018

Source : Environnement Canada